French FR English EN Japanese JA Spanish ES

Les premiers « guides pratiques » sont publiés

Les très attendus playbook COVID-19 pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020, destiné à lutter contre la pandémie pendant la durée des Jeux ont été publié par le Comité International Olympique (CIO) en association avec le Comité International paralympique (IPC) et les organisateurs de Tokyo 2020.

 

Il s’agit de guides pratiques d’une trentaine de pages qui exposent les procédures et protocoles à suivre par toutes les parties prenantes se rendant à Tokyo. Ce sont les fameuses contre-mesures dont on parle depuis l’automne dernier et qui sont enfin sur le papier. Elles ont été élaborées par des experts et des responsables du gouvernement japonais, le gouvernorat de Tokyo, Tokyo 2020 en concertation avec le CIO et IPC.

 

Le premiers document concerne principalement les responsables des fédérations internationales (FI) et les personnels techniques. Le deuxième document publié jeudi est destiné aux médias.

 

Que disent les documents ?

 


 

S’agissant du livre 1 concernant les Fédérations internationales et les personnels techniques d’encadrement des équipes : les personnes concernées seront exhortées à « soutenir les athlètes en applaudissant et non en chantant ou en criant » .

Il leur sera interdit de faire du tourisme ou d’aller dans les bars, les restaurants et les magasins.

Elles ne pourront pas utiliser les transports en commun « sauf autorisation » et seront invitées à remplir un « plan d’activités » détaillant leurs 14 premiers jours de leur séjour dans le pays d’accueil.

 

De plus, l’ensemble de ces personnes devra subir un test de dépistage du COVID-19 «régulièrement», y compris avant leur voyage au Japon, à leur arrivée dans le pays, pendant les Jeux et éventuellement avant leur retour chez eux.

Celles dont le test est positif pourraient être «isolées dans un établissement approuvé par le gouvernement».

 

Il leur sera également demandé d’installer les applications de téléphonie mobile afin de s’assurer du respect de ces règles.

 

Le port du masque sera obligatoire partout, sauf lors des repas et du sommeil. La Fédération internationale et les officiels techniques seront priés de rester à une distance deux mètres des athlètes pendant les Jeux.

Journalistes : quelles règles ?

 

Le deuxième livre concerne les médias.

Il reprend les principales règles énoncés dans le premier document. Les mesures d’hygiène (port du masque, distanciation sociale), l’obligation de renseigner au quotidien son état de santé pendant les 14 jours précédant le voyage au Japon et des tests réguliers une fois sur place.

 

Les organisateurs japonais ne diminueront pas le nombre de journalistes accrédités aux Jeux. Toutefois, il devront réserver à l’avance leurs places dans les zones réservées sur les sites olympiques. Il ne sera donc pas possible de demander une accréditation de dernière minute en fonction d’une performance inattendue. Tout devra avoir été anticipé.

 

Les journalistes en particulier verront leur nombre réduit de moitié sur les sites et notamment dans les zones mixtes. Les contacts avec les athlètes seront également revus à la baisse, pour se limiter à des échanges en mode virtuel. Enfin, les positions des photographes seront non seulement espacées les unes des autres, mais aussi éloignées de l’action afin d’assurer la sécurité sanitaire des athlètes.

 

« Les règles sont simples et sont là pour que tout le monde soit en sécurité. » indique le CIO.

 

Les manuels réitèrent que les vaccins ne seront pas obligatoires pour les participants à Tokyo 2020, tandis que le CIO a également confirmé que les athlètes devraient être testés tous les quatre jours pendant les Jeux.

La sortie de ce document intervient alors que les organisateurs, le CIO et l’IPC tentent de rassurer les athlètes et les autres parties prenantes sur la tenue des Jeux.

 

Voir le document intégral

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.