Français FR English EN Italiano IT

L’ESCRIME / Sport olympique

L’escrime est un sport lié au combat. Dès l’époque gréco-romaine, on utilise des épées pour se battre. Il en est de même au Moyen-Âge où les combattants utilisent des épées larges et lourdes. Puis au 16e siècle, l’épée a un dessin comparable à celles qui sont utilisées en compétition aujourd’hui.

L’escrime ne devient discipline sportive en Europe qu’à la fin du 19e siècle et de fait comme l’athlétisme, la natation et la gymnastique a toujours été sport olympique dès Athènes 1896.

 

Aujourd’hui, on distingue trois techniques : le fleuret où l’on ne peut toucher son adversaire qu’au buste. Avec l’épée, il est possible de toucher toutes les parties du corps de l’adversaire avec seulement la pointe de l’instrument, tandis qu’au sabre on touche avec la pointe et le tranchant de l’arme. Il faut noter qu’à la différence des autres armes, le sabre n’a été électrifié qu’à partir de 1987.

 

Ces trois disciplines sont pratiquées aux Jeux en individuel et par équipe. Pendant le combat, l’escrimeur n’a pas le droit de changer d’instrument, sauf en cas de blessure et seulement après que l’arbitre l’a autorisé. La technique évoluant, les escrimeurs finissent par ne plus être relié à un fil électrique pour matérialiser leur touche. Désormais c’est un système Wi-Fi, par ondes, qui fait office de repère visuel.

 

Aux Jeux, les hommes et les femmes pratiquent désormais les trois disciplines. Jusque-là, seuls les hommes pratiquaient le sabre, mais aux Jeux d’Athènes 2004, les femmes ont à leur tour pu accéder à cette arme.

L’escrime est la discipline-reine de la France, de l’Italie et de la Hongrie.

Français FR English EN Italiano IT