简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

La fabrication des mascottes en partie relocalisée

L’entreprise bretonne Doudou et Compagnie qui devait produire 15% des Phryges, la mascotte de Paris 2024 va doubler sa production afin d’en produire, un demi-million soit 25% des besoins.

 

La PME basée à la Guerche-de-Bretagne a, pour atteindre cet objectif, embauché 50 salariés supplémentaires au lieu des 35 initialement prévus.

 

La décision de l’entreprise est intervenue après les nombreuses réactions négatives liées au fait que la majorité des mascottes qui représentent le bonnet phrygien soient fabriquées en Chine.

 

« Nous engageons plus de moyens, plus de formation, sans être certains de vendre ce que nous allons produire », dit le PDG de l’entreprise qui assume le risque.

Les mascottes fabriquées en France devraient en effet se vendre 39,90 € tandis que celles fabriquées en Chine se vendront 26,90 €.

La production a débuté cette semaine et devrait atteindre 5000 mascottes par semaine au lieu des 2700 initialement prévus.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights