Trois sports très américains retenus pour LA28

Los Angeles a proposé cinq nouveaux sports au programme des Jeux Olympiques de 2028 dans le cadre des sports additionnels : le baseball et le softball, le flag-football, lacrosse, le cricket et le squash. Les trois premiers sont typiquement américains. Le breaking qui sera en compétition à Paris 2024 n’y figure plus.

 

La proposition des cinq sports additionnels dont trois typiquement américains : le baseball/softball, le flag-football et lacrosse doit maintenant être examinée et ratifiée par la commission exécutive du Comité international olympique (CIO) qui se réunit dans deux jours (à partir de jeudi) à Mumbai en Inde. Elle devra ensuite être approuvée lors de la 141e Session du CIO, qui elle, doit s’ouvrir dimanche 15 octobre.

 

Il y a toutefois peu de doute que l’organisation mondiale du sport conteste ce choix qui a dû être savamment négocié en coulisse. Kathy Carter, directrice générale de LA 2028 semble d’ailleurs s’en féliciter :« Nous sommes tombés sur une proposition audacieuse et équilibrée qui dynamisera les Jeux avec une compétition culturellement pertinente et des possibilités illimitées ».

 

En marge des trois sports typiquement américains retenus dont le flag-football qui avait le vent en poupe, figure le cricket, (photo) dont le président du CIO, Thomas Bach plébiscité le retour.

Il sera disputé dans le format Twenty20, une formule plus courte que les rencontres habituelles.

Le squash créé la surprise

Enfin, seule surprise si on peut dire, l’arrivée du squash comme toute nouvelle discipline olympique. Ce sport n’a jamais été disputé aux Jeux.

La Fédération mondiale de squash (WSF) déclare dans un communiqué : « La WSF, l’US Squash et la Professional Squash Association saluent la décision du comité d’organisation de LA28 de recommander le squash pour inclusion dans le programme sportif olympique de LA 2028 ».

Le propos est sobre et mesuré car rien n’indique que la discipline restera olympique au delà de 2028. Le breaking en fait l’amère expérience. Retenu comme discipline additionnelle à Paris 2024, la danse sportive pensait sans doute s’être intégrée aux Jeux pour de longues années, ce ne sera finalement qu’éphémère. Le président singapourien de la discipline, Shawn Tay a commenté la décision avec philosophie : « Nous devons assurer le succès des débuts du breaking aux Jeux de Paris 2024, car notre performance l’an prochain définira l’avenir de la danse sportive au sein du mouvement olympique, explique-t-il. Notre campagne pour être présent aux Jeux de Brisbane 2032 a déjà commencé ».

Un programme encore en chantier

Les cinq sports proposés viendront s’ajouter aux 28 du programme sportif initial de LA 2028 annoncé par le CIO en février 2022. 3 disciplines olympiques à part entière n’y figurent toujours pas. Il s’agit de la boxe, de l’haltérophilie et du pentathlon moderne. Ces trois disciplines sont toujours sous la menace d’une exclusion du programme olympique en raison de divergences avec le Comité International olympique (CIO). Des négociations sont toujours en cours.

En revanche, parmi les 28 sports officiels figure l’escalade, le surf et skateboard, sports additionnels à Tokyo 2020 et Paris 2024 et qui sont désormais des pratiques olympiques à part entière.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights