Français FR English EN Italiano IT

L’Inde et Ahmedabad s’engageraient pour 2036

Comme envisagé initialement pour 2032, l’Inde s’apprête à faire à son tour une offre pour l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2036.

 

Après avoir obtenu l’aval de l’association olympique indienne, c’est le gouvernement de l’État du Goudjarate (Gujarat en anglais), à l’ouest du pays qui engagerait une discussion avec le CIO.

C’est la plus grande ville de l’État, Ahmedabad qui serait le siège de l’organisation.

 

Ahmedabad est la cinquième ville la plus importante de l’Inde avec une population de 5,5 millions d’habitants. Autrefois surnommée « le Manchester de l’Inde » en raison du grand nombre d’usines textile au 19ème siècle, la ville est aujourd’hui restée prospère. C’est surtout l’industrie chimique et pharmaceutique qui prédominent dans une ville en constante évolution.

Ahmedabad est également célèbre pour son festival des cerf-volants (photo ci-dessus) à la mi-janvier qui marque la fin de l’hiver et le début du printemps.

 

La ville possède le plus grand stade du monde construit en 2020 et d’une capacité de 132.000 places. C’est à l’occasion de la visite en Inde de l’ancien président américain Donald Trump qu’il a été inauguré.

 

C’est ce stade qui pourrait accueillir la cérémonie d’ouverture. Toutefois, l’état du Gujarat envisagerait par ailleurs une organisation multi-villes comme le prévoit désormais l’Agenda 2020+5.

Une candidature déjà avancée sur le papier

Comme le rapporte le Times of India, le gouvernement de l’État du Gujarat espère s’engager avec le CIO au plus tôt à la mi-janvier de l’année prochaine.

 

L’Autorité de développement urbain d’Ahmedabad (AUDA) a présenté 22 sites d’accueil potentiels à Ahmedabad et dans la capitale de l’État, Gandhinagar qui se trouve en bord de mer. Des « modifications mineures » seraient nécessaires sur six des sites concernés.

La plage de Shivrajpur au sud de Gandhinagar et la forêt de Polo à l’Est de Ahmedabad seraient également des sites olympiques potentiels.

Enfin des compétitions dans les îles Andaman et Nicobar au cœur du Golfe du Bengale seraient également envisagés.

Des projets à la pelle

Ahmedabad est l’une des nombreuses villes à avoir manifesté son intérêt pour les Jeux Olympiques de 2036 avec notamment Vladivostok, Saint-Pétersbourg et Kazan en Russie, la capitale espagnole Madrid, Istanbul en Turquie et Odessa en Ukraine, mais encore Berlin-Tel Aviv. On parle encore d’un projet d’organisation en Indonésie qui serait sur le point d’être finalisé. Enfin, deux villes et nations qui entendaient se positionner pour 2032 réfléchissent toujours à une candidature pour 2036. Il s’agit de Doha au Qatar et la Hongrie avec Budapest.

 

Dans le cadre de ce projet, c’est la commission du futur hôte qui devra identifier et proposer ensuite son candidat préféré à la commission exécutive du CIO. Cette dernière pourra alors recommander que la candidature soit soumise à un vote lors d’une Session du CIO comme cela avait été le cas cet été pour Brisbane et l’organisation des Jeux de 2032.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights