Français FR English EN Italiano IT

Comité Olympique JAPON (JAP) : 🟡188 ⚪️178 🟠209

Grande nation de cent vingt six millions d’habitants, c’est tout naturellement le Japon qui est le premier pays asiatique à organiser les Jeux. Tokyo 1964 accueille les Jeux d’été et Sapporo 1972, sur l’île d’Hokkaido reçoit les Jeux d’hiver. Plus récemment, Nagano 1998, dans les Alpes japonaises a mis sur pied les Jeux d’hiver avant que la grande métropole japonaise de Tokyo ne soit de nouveau capitale olympique en 2020. Des Jeux repoussés d’une année en raison de la crise sanitaire due au Covid-19.

Des sportifs qui ont marqué l’histoire des Jeux

Le Japon a inventé les toutes premières compétitions de natation au 17ème siècle et c’est une discipline qui sied tout naturellement aux Japonais qui ont longtemps dominé dans les bassins olympiques, jusqu’à leur exclusion du mouvement, pour faits de guerre à la fin des années 1940. Allié de l’Allemagne nazie, le Japon ne participe pas en effet aux Jeux de Londres 1948 et à ceux d’hiver de Saint-Moritz.

A cette époque s’illustrait dans les bassins olympiques, Yashiyuki Tsuruta qui mène la délégation olympique japonaise à un formidable tir sportif groupé lors des Jeux de Los Angeles 1932 où les japonais raflent 11 des 16 médailles d’or mises en jeu.

 

En natation, les japonais ont tout de même remporté 80 médailles et il semble que le phénix renaisse de ses cendres puisque récemment le jeune Kosuke Kitajima (photo) a remporté quatre médailles d’or depuis le début des années 2010.

… Et le judo devient discipline olympique

Dans les années soixante, avec l’introduction du judo au programme olympique, un sport inventé au «pays du soleil levant», le Japon s’est illustré aux Jeux avec là encore plus de 80 médailles dont la moitié en or. Si Yasuhiro Yamashita est le plus célèbre d’entre eux, Tadahiro Nomura est le plus grand champion olympique japonais avec trois médailles d’or.

 

Le Japon domine également la lutte et la gymnastique où près de 80 médailles sont là encore tombées dans l’escarcelle des japonais. En gymnastique, citons dans les années soixante les formidables compétiteurs que sont Yukio Endo, Sawao Kato et Mitsuo Tsukahara qui ont remporté 13 médailles d’or pour le pays. Plus récemment, le jeune Kohei Uchimura (photo) est déjà devenu quadruple champion olympique dans les années 2010.

 

A la faveur des Jeux olympiques de Tokyo 2020, le Japon a terminé les Jeux avec 58 médailles au total, dont 27 d’or. Il s’agissait là du meilleur total depuis les Jeux olympiques de Tokyo 1964. C’est ainsi que le Japon était classé au troisième rang derrière les États-Unis et la Chine.

 

Aux Jeux d’hiver, les japonais ont remporté près de 60 médailles dont une quinzaine en or principalement en patinage de vitesse, saut à ski et patinage artistique.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights