Français FR English EN

FOURCADE Martin (1988) France / Biathlon 🟡 5 ⚪️ 2

Cinq fois champion olympique, onze fois champion du monde et sept fois vainqueur de la Coupe du monde au classement général, autant dire que Martin Fourcade est l’olympien français le plus titré de tous les temps.

 

C’est lors des Jeux de Vancouver 2010 que le pyrénéen se révèle. Il remporte son premier titre mondial et il obtient une médaille d’argent dans la mass-start, une épreuve dans laquelle il sera systématiquement médaillé lors des Jeux suivants. Il sera de nouveau deuxième de cette épreuve à Sotchi 2014 et médaillé d’or à PyeongChang 2018.

 

Toutefois, le champion français aurait pu voir cette médaille d’argent obtenue à Vancouver se transformer en or. Le Tribunal arbitral du sport (TAS) avait annoncé en octobre 2020 que le Russe Evgeny Oustiougov était déclaré coupable de pratique dopante entre 2010 et 2014, après analyse de son passeport biologique. Il devait donc perdre le bénéfice de la médaille d’or remporté lors de la mass-start aux Jeux de Vancouver 2010, devant justement Martin Fourcade et le Slovaque Pavol Hurajt (photo). Quelques semaines plus tard, Oustiougov a vu sa faute réduite à la période 2012 – 2014 et ainsi pu conserver sa médaille d’or.

Sotchi, objectif majeur

Martin Fourcade avait considéré les Jeux olympiques d’hiver de Sotchi 2014 comme un objectif majeur. Il s’était bien préparé et il était arrivé sur la Riviera Russe avec beaucoup de confiance. Après une décevante sixième place dans le sprint, il a réussi à refaire son retard pour s’imposer dans la poursuite et remporter sa première médaille d’or. Dans l’individuelle, Fourcade a prolongé son état de grâce atteignant 19 cibles sur 20 pour remporter sa deuxième médaille d’or olympique.

 

PyeongChang comme l’apothéose

Après avoir collectionné les titres mondiaux et les victoires en Coupe du monde, sont arrivés les Jeux de PyeongChang 2018. Martin Fourcade a vaincu le signe indien qui veut que fréquemment les porte-drapeaux français échouent lors des Jeux.

Lui, au contraire, a remporté trois médailles d’or pour devenir le plus grand champion français de tous les temps. Comme à Sotchi, Fourcade a raté le sprint, mais s’est rétabli pour s’imposer dans la poursuite après une série de tir presque sans faute.

Après sa médaille d’or dans la mass-start, il s’est imposé avec le relais mixte composé également de Marie Dorin-Habert, Anaïs Bescond et Simon Desthieux.

Sans doute rassasié de victoires et bien que vainqueur de la Coupe du monde 2018, Martin Fourcade a connu une saison 2019 décevante laissant son nouveau rival, Johannes Boe lui prendre tous ses titres et même battre le record de victoires établi par Martin Fourcade sur une saison.

 

Désormais président de la commission des athlètes en charge de l’organisation des Jeux de Paris 2024, le grand champion français a désormais tourné une page de son histoire après avoir mis un terme à sa carrière de biathlète.

 

Il va se reconvertir dans l’administration du sport international. Il est le candidat de la France au terme des Jeux d’hiver de Pékin 2022 pour accéder à la commission des athlètes du CIO en remplacement de Tony Estanguet dont le mandat s’est achevé en 2021.

Français FR English EN