Français FR English EN 日本語 JA

Mardi 20 juillet : l’essentiel en bref à J-3

Record de chaleur à Sapporo

Il a beaucoup été question des craintes liées au Covid à l’occasion des Jeux de Tokyo 2020 au point d’en oublier le risque premier à cette période de l’année, la chaleur. Ainsi la ville de Sapporo, dans l’île d’Hokkaido, vient d’enregistrer sa température la plus élevée en 21 ans.

La ville doit accueillir des matches de baseball au Sapporo Dome mais aussi et surtout, les marathons olympiques (photo épreuve-test) et la marche sportive. C’est d’ailleurs parce que les étés sont plus cléments sur l’île septentrionale que ces épreuves ont été déplacés de Tokyo à Sapporo en 2019. La ville est à plus de 800 kilomètres de la ville hôte.

L’agence météorologique japonaise a signalé que les températures à Sapporo avaient atteint 35 degrés Celsius hier.

La 138ème session du CIO est ouverte

Les membres du Comité International olympique sont réunis dans un hôtel de Tokyo pour y tenir en présentiel la 138ème session du CIO. Lors de cette session, le principal point à l’ordre du jour hormis les Jeux de Tokyo 2020 pour lesquels l’ensemble des élus sont présents, il sera question d’élire la ville hôte des Jeux olympiques d’été de 2032. On sait déjà que la ville australienne de Brisbane sera désignée.

Lors de l’ouverture des travaux, l’ancien secrétaire général des Nations Unies (ONU) Ban Ki-Moon a été réélu à la présidence de la commission d’éthique du CIO. Il s’agit d’une commission indépendante de l’organisation. 74 délégués ont voté. Il y a eu trois abstentions et un vote contre.

Deux athlètes de nouveau touchés par le coronavirus

Le joueur tchèque de beach-volley Ondrej Perusic (photo) manquera le match d’ouverture aux Jeux olympiques de Tokyo 2020. Il pourrait être exclu de la compétition après qu’il soit devenu le troisième athlète testé positif au COVID-19 dans le village olympique.

Par ailleurs, la gymnaste américaine Kara Eaker, remplaçante de l’équipe de gymnastique artistique a également été testée positive lors d’un camp d’entraînement non loin de Tokyo. Il est à noter que les remplaçantes américaines ne s’entrainent pas avec les titulaires dont la star Simone Biles.

Une Antillaise à la vice-présidence du CIO

Nicole Hoevertsz poursuit son ascension au sein du Comité International Olympique (CIO). Elle va remplacer à la vice-présidence de l’organisation l’Américaine Anita DeFrantz qui vient d’exercer ses deux mandats de quatre ans.

Hoevertsz est la seule candidate au poste de vice-président qui devient vacant. L’ancienne nageuse synchronisé d’Aruba aux Antilles Néerlandaises devrait être élu à ce poste lors de la première journée de la session olympique. Nicole Hoevertsz occupe déjà un poste de premier plan au sein du CIO, puisqu’elle est présidente de la commission de coordination des Jeux Olympiques de Los Angeles 2028.

Les organisateurs ont « avalé » un marathon

Un responsable du comité d’organisation des Jeux de Tokyo 2020 a parlé du « voyage vraiment difficile » que les organisateurs ont enduré au cours de la dernière année pour se préparer aux Jeux olympiques et paralympiques.

Masa Takaya (photo), porte-parole du comité d’organisation de Tokyo 2020, a comparé le processus à un « marathon ». Ce dernier a déclaré que les organisateurs de Tokyo 2020 étaient entrés dans « l’inconnu » lorsqu’ils ont été contraints de repousser les préparatifs de 12 mois.

Toyota protège son image au Japon

Toyota, un des principaux sponsor du CIO a déclaré qu’il ne diffuserait pas de publicités télévisées liées aux Jeux olympiques de Tokyo au Japon et que son président n’assisterait pas à la cérémonie d’ouverture vendredi. La décision semble refléter la tentative du grand constructeur automobile d’empêcher que son image de marque ne soit endommagée au moment où les Jeux se déroulent malgré une forte opposition du public japonais.

« Nous soutiendrons pleinement les athlètes et contribuerons aux jeux en fournissant des véhicules et par d’autres moyens », a déclaré le responsable de la communication.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN 日本語 JA