Français FR English EN 日本語 JA

Lundi 19 juillet : l’essentiel en bref à J-4

Les contaminations en hausse à Tokyo, au village olympique aussi

Le gouvernement métropolitain de Tokyo a confirmé 1410 nouvelles infections au coronavirus dans la capitale nippone. Pour le quatrième jour consécutif, le bilan journalier est supérieur à 1000. Cela se traduit par un différentiel de 460 cas, en une semaine.

La moyenne hebdomadaire des contaminations s’élevait samedi à 1012, excédant le millier pour la première fois depuis le 27 janvier.

Au village olympique, trois personnes dont deux athlètes ont été testés positif au nouveau coronavirus. Ils ont immédiatement été mis en quarantaine. Il s’agit de deux footballeurs sud-africains et un responsable de l’équipe. Négatif à leur départ, ils auraient été contaminés dans l’avion avec d’autres passagers partageant le vol. Les autres joueurs sont considérés comme cas contact.

Deux nageurs russes sauvés des eaux

Deux nageurs du ROC (Comité olympique Russe) qui avaient été accusés de violations des règles antidopage par la Fédération internationale de natation (FINA) ont été autorisés à concourir à Tokyo 2020. C’est le Tribunal arbitral du sport (TAS) qui a rejeté les affaires contre eux.

C’est ainsi que Veronika Andrusenko et Aleksandr Kudashev qui avait été provisoirement suspendus par la FINA mercredi pourront participer aux Jeux de Tokyo. La Fina les avaient condamnés sur la base de preuves de l’Agence mondiale antidopage (AMA) issues de son enquête sur la manipulation des données du laboratoire antidopage de Moscou.

Un personnel du stade olympique arrêté pour viol

La police a arrêté dimanche un étudiant universitaire d’Ouzbékistan soupçonné d’avoir violé une Japonaise alors qu’ils travaillaient l’un et l’autre à temps partiel au stade national (photo). L’individu âgé de 30 ans, qui était employé comme membre du personnel pour fournir des repas à la presse, est soupçonné d’avoir agressé sexuellement la jeune japonaise dans une allée du site. 

Le suspect est entré au Japon en 2014. Il est actuellement en congé d’une université de la préfecture d’Aichi, dans le centre du Japon.

Des lits écolos en carton

Les organisateurs des Jeux de Tokyo 2020 ont fait la promesse de veiller à ce que 99 % des biens spécifiquement fournis pour les Jeux soient réutilisés ou recyclés. Ils tiennent parole. Ainsi, les lits du village olympique font beaucoup parler.
Les 18.000 sommiers sont en carton. Certains s’en sont amusés et prétendent qu’ils sont conçus pour permettre à une seule personne d’y dormir. On précise que les 400.000 préservatifs habituellement distribués avant les Jeux ne seront offerts qu’au départ des athlètes en raison des mesures sanitaires en cours.

En réalité, ces lits peuvent soutenir jusqu’à 200 kg et seraient plus solide que des lits en bois.

Suspension des réservations de vol pour le Japon

Le gouvernement japonais a demandé aux compagnies aériennes de suspendre les nouvelles réservations du grand public pour les vols arrivant au Japon. Cela pendant la période où les arrivées d’athlètes et de responsables de délégation pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020 augmentent.

A quelques jours du début des Jeux olympiques de Tokyo, le ministère des Transports souhaite permettre aux personnels des aéroports d’effectuer en douceur les tests de coronavirus et d’autres contrôles aux frontières.

Il a été demandé aux compagnies aériennes étrangères de réduire le nombre de passagers par vol à 40 ou moins, à l’exclusion de ceux concernant les Jeux olympiques, jusqu’à fin août. Cinq aéroports japonais dont ceux de Tokyo (Haneda et Narita), Kyoto, Fukuoka et Osaka sont concernés.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN 日本語 JA