Français FR English EN 日本語 JA

Le village olympique est prêt pour ses locataires

Les organisateurs ont dévoilé aux médias hier, le village des athlètes qui sera habité à partir du 13 juillet prochain.

 

Environ 18 000 athlètes et leur encadrement devraient vivre ensemble dans les 21 bâtiments résidentiels. Ils disposeront d’un espace de 44 hectares dans le quartier du front de mer de Harumi à Tokyo.

Sur place, ils trouveront une cantine de 3000 places sur deux niveaux, un parc, des salles de gym et de loisirs.

L’une des principales installations du village, Village Plaza (photo), fonctionnera comme un centre commercial pour les athlètes. Ils trouveront notamment sur place un café, une banque, un studio photo ou un bureau de poste.

 

Tous les sportifs seront soumis à des tests de dépistage quotidiens et devront porter des masques, sauf pendant les compétitions, les repas et le sommeil. Les participants risqueront jusqu’à l’exclusion s’ils enfreignent ces règles.

 

Compte tenu des restrictions qui leurs seront imposées avec l’interdiction de quitter le village en dehors des compétions, les organisateurs ont autorisé les sportifs à disposer de boissons alcoolisées. Toutefois, elles ne devront pas être consommées en place publique, mais seulement dans un cadre privé, en chambre et de préférence seul !

 

Par ailleurs, 160.000 préservatifs leurs seront distribués, mais seulement à l’occasion de leur départ du village. C’est une rupture avec la récente tradition olympique qui date de Séoul 1988. Elle consistait à distribuer des préservatifs lors de l’arrivée dans le cadre de la prévention contre le sida, en raison des nombreuses fêtes se déroulant dans le village des athlètes.

 

Cette fois, le séjour des athlètes à Tokyo s’annonce monacal.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN 日本語 JA