French FR English EN Japanese JA Spanish ES

PATINAGE DE VITESSE / Sport olympique

C’est l’ancêtre des sports de glace dont les premières compétitions remontent au 16ème siècle. À l’époque, seuls les Hollandais pratiquaient cette discipline sur les canaux gelés. Ce sport connaît un succès phénoménal au milieu du 19ème siècle. Il est intégré aux Jeux du Nord dès 1901 et aux Jeux olympiques dès Chamonix 1924.

 

Le terrain de jeu en longue piste

Aujourd’hui, sur une piste de 400 m, les patineurs et patineuses parcourent des distances qui s’échelonnent de 500, 1000, 1500 et 5000 m avec deux spécificités supplémentaires : un 10.000 m pour les hommes et un 3000 m pour les femmes.

 

Ajoutons une poursuite messieurs et dames où quatre équipiers dans chaque équipe s’affrontent sur des distances allant de 2400 à 3200 m selon les femmes ou les hommes. Enfin, est né lors des Jeux de PyeongChang 2018, la mass-start qui est désormais une course de 6400 m soit 16 tours de piste avec 24 concurrents qui s’affrontent en même temps. Excepté cette épreuve, dans toutes les autres courses, les départs se font deux par deux et comme la piste intérieure est plus courte, les concurrents doivent changer de couloir à chaque tour afin de parcourir la même distance.

 

On voit que cette discipline est différente du patinage de vitesse sur piste courte ou short-track qui se pratique sur une piste d’environ 110 m et où généralement quatre concurrents sont opposés.

Les champions de la discipline

Ce sont tout naturellement les hollandais qui dominent cette discipline depuis l’origine. Ils y ont remporté deux fois plus de médailles que l’équipe des États-Unis, la deuxième nation mondiale. C’est la Hollandaise Ireen Wüst avec 11 médailles olympiques dont 5 en or qui domine la hiérarchie mondiale. L’Allemande Claudia Pechstein avec également 5 médailles d’or a fait presque aussi bien. Toutefois avec 6 médailles d’or, la Soviétique s reste la plus dorée des patineuses.

Chez les hommes, c’est le Finlandais Clas Thunberg dans les années vingt et plus près de nous, l’Américain Eric Heiden dans les années quatre-vingt qui ont remporté le plus grand nombre de médailles d’or : cinq au total.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.