French FR English EN Japanese JA Spanish ES

La nouvelle feuille de route du CIO

Fort de n’avoir aucun concurrent pour sa réélection à la tête du mouvement olympique, Thomas Bach vient d’établir avec les membres de la commission exécutive, la nouvelle feuille de route pour les cinq années à venir. C’est en effet, le mois prochain que l’Allemand débutera un nouveau mandat à l’issue d’une session du 10 au 12 mars dont le résultat ne fait aucun doute.

 

D’ailleurs compte tenu de la pandémie en cours, il ne sera fait aucune dépense inutile et la session se tiendra en visioconférence depuis le siège du CIO autrement appelé la Maison olympique (photo).

 

La nouvelle feuille de route stratégique sera baptisée, Agenda olympique 2020 + 5 en référence au projet de 2014 qui s’appelait précisément Agenda olympique 2020.

Elle comprend 15 recommandations qui guideront le CIO et le Mouvement olympique pour les cinq prochaines années.

 

Les recommandations sont basées sur les tendances clés identifiées comme susceptibles d’être décisives dans le monde post-pandémique.

Celles-ci incluent la nécessité d’une plus grande solidarité au sein et entre les sociétés, la croissance de la numérisation, la nécessité de parvenir au développement durable et la volonté de renforcer la résilience face à l’impact économique de la pandémie COVID-19.

Le sport dans toutes ses composantes au cœur de la mission

L’e-sport a pris une place majeure à l’occasion de la pandémie en cours

D’autres recommandations exhortent le CIO à améliorer et à promouvoir la route vers les Jeux Olympiques, à coordonner l’harmonisation du calendrier sportif, à renforcer le rôle du sport en tant que catalyseur important pour les objectifs de développement durable des Nations Unies, à renforcer le soutien aux réfugiés et aux populations touchées par les déplacements et aller au-delà de la communauté olympique.

Le débat qui se poursuit autour de la règle 50 et du droit des athlètes de manifester aux Jeux est mentionné, avec une recommandation appelant le CIO à renforcer les droits et les responsabilités des athlètes.

 

Certaines recommandations portent sur le monde numérique, qui a pris de l’importance pendant la pandémie alors que les Fédérations internationales organisent des événements virtuels. Il est recommandé au CIO de développer l’engagement numérique avec les gens, d’encourager le développement de E-sport et de s’engager davantage avec les communautés de jeux vidéo.

Changer ou être changé

Thomas Bach lors de ses vœux 2021

« Lorsque nous avons adopté l’Agenda olympique 2020 en 2014, nous l’avons fait sous l’adage de « changer ou être changé », a déclaré le président du CIO, Thomas Bach. « Cela est toujours vrai aujourd’hui ».

Thomas Bach pour sa part fera son dernier mandat de quatre ans puisqu’il n’est possible d’obtenir qu’un seul renouvellement pour quatre années au delà d’un premier mandat de huit ans.

 

 

« Le monde qui nous entoure a continué d’évoluer. Rien n’illustre mieux cela, que la pandémie mondiale actuelle de COVID-19 et ses conséquences pour la société. Aussi difficiles que puissent paraître les circonstances à l’heure actuelle, si nous tirons les bonnes conclusions, nous pouvons les transformer en opportunités. Pour ce faire, nous devons nous attaquer sans tarder à cet environnement futur ».

 

 

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.