简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

HYMNE OLYMPIQUE – Institution đź–Ą

On sait que les Jeux olympiques rĂ©pondent Ă  un cĂ©rĂ©monial très prĂ©cis et inflexible. Les cinq anneaux olympiques entrelacĂ©s, le drapeau, la devise font partie de ce cĂ©rĂ©monial, tout comme l’est devenu en 1958 l’hymne olympique, composĂ© dès les premiers Jeux de 1896 par le grec Costis Palamas sur une musique de Spiros Samaras.

Mais cet hymne olympique est peu connu et fort dĂ©suet. Il est interprĂ©tĂ© pour la première fois lors des Jeux de Rome 1960. MalgrĂ© son obsolescence, il vient ponctuer chacune des cĂ©rĂ©monies d’ouverture des Jeux. C’est mĂŞme ainsi que dĂ©butent la plupart des cĂ©rĂ©monies.

D’autres hymnes utilisĂ©s lors des cĂ©rĂ©monies

Auparavant et depuis d’autres Ĺ“uvres sont venues ponctuer l’histoire olympique. Souvent de grands compositeurs y ont participĂ©. Des Ĺ“uvres qui ont en commun l’utilisation des trompettes et les timbales, synonymes d’une certaine vigueur et grandiloquence.

 

En remontant le temps, on trouve d’abord l’hymne de Richard Strauss composĂ© pour les Jeux Olympiques de Berlin 1936 et qu’il a dirigĂ© lui-mĂŞme lors de la cĂ©rĂ©monie d’ouverture. On le retrouve sur le film les Dieux du stade de Leni Riefenstahl. Cet hymne Ă©tait un outil de propagande nazie.

 

Citons encore, l’œuvre de Leonard Bernstein composĂ©e pour le 9ème Congrès Olympique de Baden-Baden. Il s’agissait d’une rĂ©union importante dĂ©cidĂ©e après le boycott massif des Jeux de Moscou 1980.

 

Lors des Jeux de Los Angeles 1984, deux grands compositeurs s’y emploient : John Williams et Philip Glass. John Williams compose les hymnes olympiques et Philip Glass le thème qui accompagne l’allumage de la vasque olympique par le dĂ©cathlonien Rafer Johnson.

John Williams qui sera de nouveau choisi pour les Jeux d’Atlanta 1996 et ceux de Salt Lake City 2002.

 

En revanche, s’il est un thème musical dont tout le monde se souvient, c’est bien l’œuvre populaire des britanniques Freddy Mercury et Mike Moran. La chanson chanson « Barcelona » pour les Jeux de Barcelone 1992. Elle Ă©tait interprĂ©tĂ©e par le chanteur de rock Freddy Mercury et la cantatrice catalane Montserrat CaballĂ©.

Cet hymne à la ville de Barcelone obtient un succès planétaire !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights