Français FR English EN Italiano IT

Comité Olympique SUEDE (SWE) : 🟡213 ⚪️227 🟠239

La Suède fait partie des dix meilleures nations olympiques avec plus de 500 médailles gagnées aux Jeux d’été et encore près de 150 médailles remportées aux Jeux d’hiver. Il faut dire qu’à l’exception des Jeux de Saint-Louis 1904, on retrouve une équipe suédoise à tous les Jeux et à chaque fois, les sportifs rentrent au pays avec de nombreuses médailles.

Une quête de médailles très importante entre Stockholm 1912 et Helsinki 1952 aux Jeux d’été, tandis que dans les disciplines hivernales, la domination de la Suède s’est surtout manifestée depuis 2006 à aujourd’hui.

 

Capables de s’illustrer sur tous les fronts aux Jeux d’été, on retrouve souvent la Suède au palmarès des épreuves équestres, en lutte, en athlétisme, en canoë-kayak, au tir sportif et principalement au pentathlon moderne que les suédois ont inventé pour les Jeux de Stockholm 1912.

 

Dans cette discipline, ils collectionnent les titres olympiques de 1912 à 1956.

 

La grande figure du sport suédois c’est Gert Fredriksson(photo) six fois champion olympique de canoë. Figure également dans ce Panthéon, Henri de Saint-Cyr, quadruple champion olympique d’équitation. On y trouve également le père et le fils Alfred et Oscar Swahn au tir sportif, voire Carl Westergren en lutte qui ont été tous les trois, trois fois champion olympique.

Un pays qui compte

Aux Jeux d’hiver, les Suédois dominent principalement le ski de fond avec trois champion d’exception : Sixten Jernberg (photo) Gunde Svan et Thomas Wassberg, tous quadruple champion olympique.

 

Ce pays faisait partie du comité fondateur des Jeux olympiques modernes avec le colonel Viktor Balck (fondateur des Jeux Nordiques) et il comptait très fortement au sein du mouvement olympique d’origine.

 

C’est ainsi que les Suédois ont organisé les Jeux de Stockholm dès 1912 et qu’ils ont donné au mouvement olympique son quatrième président en la personne de Siegfried Edström. C’est lui qui a permis à la ville de Stockholm d’être de nouveau site olympique en organisant les épreuves équestres des Jeux de Melbourne 1956 en raison d’une loi imposant la quarantaine aux animaux arrivant sur le sol australien.

 

Toutefois, le pays ne semble plus aujourd’hui disposer de la même influence. Ces dernières décennies, la Suède a tenté à plusieurs reprises d’organiser les Jeux d’hiver à Falun, Ostersund, Göteborg, Stockholm ou encore Are. A chaque fois, le pays a échoué dans sa quête.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT