FrenchEnglishSpanish

BALCK Viktor (1844 – 1928) Suède / Personnalité

Souvent surnommé «le père du sport suédois», le colonel Balck est l’inventeur des Jeux nordiques qui seront appelés à devenir les Jeux olympiques d’hiver en 1924.

Avant cela, Viktor Balck était un cadet de l’armée de terre où il s’adonne à l’escrime et à la gymnastique au point d’en devenir professeur au sein de l’armée. Mais il constate dans le même temps que des clubs sportifs civils n’existent pas ou peu. C’est ainsi qu’il participe à la formation des associations sportives dans tout le pays.

Devenu une figure incontournable en Suède, Balck s’implique également dans l’émergence du mouvement naissant du sport international à la fin du 19ème siècle. En 1894, il devient l’un des premiers membres du CIO et propose rapidement Stockholm pour y accueillir les Jeux d’été. Il sera exaucé en 1912 et deviendra un membre éminent du Comité d’organisation.

 

En attendant, il devient la figure de proue des Jeux nordiques qui sont organisés à partir de 1901. Viennent enfin les Jeux de Stockholm qui vont exclure du programme, le patinage artistique qui s’était déroulé lors de la précédente édition à Londres 1908 et que Balck veut réserver à « ses » Jeux nordiques.

Cette erreur lui sera fatale et Pierre de Coubertin va lui en tenir rigueur. C’est ainsi qu’en 1924 débute à Chamonix, la « semaine Internationale des sports d’hiver » qui seront labellisés l’année suivante lors d’une session du CIO, comme « premiers Jeux olympiques d’hiver ».

 

Les Jeux nordiques ne survivront pas à son créateur qui s’éteint en 1928, l’année des deuxièmes Jeux d’hiver à Saint-Moritz en Suisse.

close
Envie de recevoir nos articles par email ?

Inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.