Français FR English EN

Le Japon explose tous les records !

Pays hôte des Jeux de Tokyo 2020, le Japon a beaucoup à perdre dans cette aventure. La crise sanitaire a tout plombé. Le rebond économique espéré va au contraire tourner à la déconfiture. Ces Jeux auront coûté 13,5 milliards d’euros au pays. C’est là un premier record. Cependant, l’état Japonais n’a dépensé « que » 20% de cette somme. C’est le COJO et ses sponsors et le gouvernorat de Tokyo qui ont dépensé la plus grosse enveloppe. Les assurances et les droits TV ne suffiront pas à compenser les pertes. Ces Jeux risquent d’afficher un déficit record.

 

Qui aurait pu prédire, il y a 15 mois de cela, au moment du report que les Jeux se dérouleraient sans visiteurs étrangers. Il y a un mois encore, 10.000 spectateurs locaux étaient envisagés dans les stades. Au final, les nippons sont contraints de regarder les Jeux à la télévision comme tout le monde. Pire que tout, les sponsors frustrés réduisent la voilure de jour en jour. Et pendant ce temps, le scénario craint par tous, est en train de se produire. 10.000 personnes ont été contaminées dans le pays hier dont 3850 sur Tokyo, c’est le record absolu.
L’état d’urgence est proclamé dans une dizaine de préfectures. Les préfectures de Saitama, Chiba et Kanagawa, proche de la capitale vont à leur tout être concernées car on y observe un étonnant rebond de la pandémie.

 

Mais contrairement aux prévisions pessimistes, ce ne sont pas les étrangers venus participer aux Jeux qui en sont la cause. Sur les 70.000 accrédités étrangers venus pour les Jeux, qui vivent en vase clos, seuls 200 d’entre eux ont été contaminés. Cela représente à peine 0,08% des personnes actuellement sur le sol au Japon.

Alors comment expliquer, ce rebond de la pandémie ?

Ce rebond de la pandémie a sûrement des causes simples. Le variant Delta qui se déploie partout dans le monde est aussi virulent au Japon qu’ailleurs.

 

Et si les victoires des Japonais aux Jeux olympiques y contribuaient ? Les performances des sportifs japonais sont étonnantes et ils se distinguent dans les deux sports nationaux que sont le baseball et le judo, un peu la natation, l’autre sport-roi au Japon avec bien évidemment, le sumo.

 

Au Japon, la passion pour le baseball est considérable. Ce sport est pratiqué dans le pays depuis 1872. Pendant le championnat professionnel, les stades sont archi-pleins.  Avant d’espérer le sacre des joueurs japonais vendredi 7 août, les nippons ont fêté la victoire des joueuses japonaises sur les États-Unis en finale du softball. Nul doute que la bière Asahi et Kirin Ichiban a dû couler à flot. Battre la nation qui a importé le baseball sur le sol japonais n’est pas un mince exploit.

 

Les sportifs Japonais sont en train de faire exploser un autre record : le nombre de médailles gagnées aux Jeux olympiques.
Jusque-là, les Japonais avaient réussi leurs meilleurs Jeux à Tokyo 1964 et à Athènes 2004 avec l’obtention de 16 médailles d’or. Or, après seulement six jours de compétition, les japonais a déjà gagné 15 médailles d’or, 4 d’argent et 5 de bronze, notamment grâce au judo démontrant qu’ils étaient particulièrement bien préparés.  Ils ont empoché 8 médailles d’or, une d’argent et une de bronze sur les 12 médailles distribuées. On peut parler de razzia. A ce titre, la d’Hifumi et Uta Abe (photo ci-dessus), mercredi, ne manquait pas de relief. C’était la première fois, qu’un frère et une sœur devenait champion olympique, de surcroit à une demi-heure d’intervalle.

 

Cet engouement nouveau pour les Jeux olympiques après des semaines de défiance se mesure aux ventes de produits dérivés. Les Japonais se montrent de très bons clients. Privés des recettes de spectacle en raison du huis clos, ils se ruent sur les produits de merchandising. L’agence Kyodo News rapporte que les ventes des produits dérivés des Jeux de Tokyo connaissent un immense succès au Japon.

De nombreux produits sont déjà en rupture de stock.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN