Français FR English EN Italiano IT

POULIN Marie-Philip (1991) Canada / Hockey sur Glace 🟡3 ⚪️1

Meilleure attaquante des Canadiennes de Montréal, Marie-Philip Poulin a été le fer de lance des équipes nationales de hockey sur glace du Canada qui ont remporté la médaille d’or aux Jeux olympiques d’hiver de Vancouver 2010, de Sotchi 2014 et de Pékin 2022.

 

Elle a la particularité d’avoir marqué le but égalisateur et le but vainqueur lors de la première finale gagnée en 2010 face aux États-Unis alors qu’elle n’a que 19 ans. Une réussite exceptionnelle quand on sait que le Canada était mené 2 à 0 par les États-Unis à 3 minutes de la fin pour finalement s’imposer 3 à 2.

 

En deux saisons avec l’équipe nationale féminine des moins de 18 ans du Canada, Poulin est devenue la meilleure marqueuse de l’histoire avec 31 points (buts + assistances) en 17 matchs. Cela lui a valu le surnom de Sydney Crosby du hockey féminin en raison d’un palmarès comparable et de la précocité de leurs performances.

Capitaine du Canada depuis 2015

C’est ainsi que Marie-Philip Poulin a remporté un deuxième titre olympique avec le Canada à Sotchi toujours face aux États-Unis. Cette fois en prolongation, c’est elle qui a de nouveau marqué le but égalisateur et celui de la victoire face aux américaines.

En revanche à PyeongChang 2018, elle a terminé les Jeux olympiques d’hiver 2018 avec une médaille d’argent battue par les États-Unis sur le score habituel de 3 à 2 mais cette fois en faveur des américaines.

 

Mais l’heure de la revanche a de nouveau sonné lors des Jeux de Pékin 2022, Marie Philip Poulin devenue capitaine de l’équipe nationale était l’une des porte-drapeaux du Canada lors des cérémonies d’ouverture aux côtés du patineur de vitesse sur courte piste Charles Hamelin.

Pendant le tournoi, elle a établi un nouveau record de 17 points (6 buts et 11 passes décisives) avec une nouvelle victoire sur les États-Unis sur le score traditionnel de 3-2. Elle est ainsi devenue la seule joueuse à marquer des buts lors de quatre finales olympiques… et peut-être cinq, car la championne envisage aujourd’hui poursuivre sa carrière jusqu’au Jeux de Milan-Cortina 2026.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights