Français FR English EN Italiano IT

L’Indonésie marque des points pour 2036

L’Indonésie a fait part depuis plusieurs années et notamment depuis l’organisation des Jeux Asiatiques en 2018 de candidater à l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques. Cette fois, elle ne s’en cache plus, son offre est imminente. Le président indonésien Joko Widodo, n’en a pas fait mystère lors de l’organisation du sommet du G20.

 

Joko Widodo a annoncé lors du sommet qu’ils soumettraient la candidature de la nouvelle capitale Nusantara pour organiser les Jeux olympiques et paralympiques de 2036. Il a fait cette proposition devant le président du CIO, Thomas Bach qui assistait au sommet.

 

Particularité de cette offre, la future capitale est encore à construire. Nusantara, la nouvelle capitale administrative de l’Indonésie remplacera Jakarta et commencera à être construite en 2024 (projet ci-contre). Elle sera implantée dans la partie orientale de l’île de Bornéo.

 

« Nous sommes extrêmement reconnaissants au président du Sommet des dirigeants du G20, le président Joko Widodo, pour le soutien qu’il a exprimé concernant la neutralité politique du sport et pour avoir souligné le pouvoir unificateur des Jeux Olympiques et Paralympiques. Ce soutien est d’une importance inestimable en ces temps avec tant de divisions », a déclaré Thomas Bach. « Cela s’inscrit très bien dans la philosophie du CIO pour l’avenir des Jeux Olympiques ».

Le président du CIO impressionné

Bach a également déclaré que l’Indonésie « est un excellent exemple d’harmonie et de diversité, de coexistence entre différentes cultures et religions », et s’est dit convaincu qu’« elle pourra présenter plus tard le meilleur projet possible pour devenir un site olympique ».

 

Après avoir vu une présentation du projet Nusantara et des progrès déjà réalisés, Thomas Bach (photo) s’est dit « profondément impressionné par la vision du président Widodo de développer cette ville comme un modèle de vie durable, avec un accent particulier sur la santé et le sport ».

 

Pour sa part, Zainudin Amali, ministre de la Jeunesse et des Sports, a déclaré que « l’Indonésie a de l’expérience dans l’organisation d’événements sportifs internationaux », faisant référence aux Jeux asiatiques de 2018 à Jakarta et Palembang, ainsi qu’à plusieurs championnats du monde organisés.

L’année prochaine, l’Indonésie accueillera la Coupe du monde de football U20.

 

Pour l’heure, une dizaine de pays comme l’Allemagne (Berlin-Tel-Aviv ?), l’Angleterre (Londres – Birmingham), l’Égypte (Le Caire), la Hongrie (Budapest), l’Inde (Ahmedabad), la Turquie (Istanbul), le Mexique (Mexico – Guadalajara – Monterrey ?) la Russie (Moscou – Saint-Pétersbourg – Kazan) et le Qatar (Doha) seraient, aujourd’hui, d’autres pays aspirant à organiser les Jeux de 2036, voire 2040.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights