Français FR English EN Italiano IT

JEUX NÉMÉENS – site religieux de Némée

Comme pour les Jeux olympiques, les Jeux Néméens se déroulaient, selon le poète Pindare, en l’honneur de Zeus. Ils étaient disputés tous les trois ans, sur le site de Némée à mi-chemin entre Corinthe et Nauplie dans le Péloponnèse.

 

Tous les propos rapportent que ces Jeux ont été fondés en 573 avant J.-C pour honorer la mémoire d’Opheltes, l’enfant du prêtre de Zeus et Eurydice. À la différence des Jeux olympiques ou des Jeux Isthmiques, les Jeux Néméens avaient un caractère guerrier. Seuls les combattants et leurs enfants pouvaient y prendre part.

 

Ces Jeux se sont également disputés à Cleonae, puis Corinthe, puis Argos avant de revenir à Némée, puis définitivement se dérouler à Argos. Les vainqueurs y recevaient une couronne d’olivier avant qu’il ne s’agisse d’une couronne de céleri sauvage, l’ache mortuaire.

 

Il est à noter que le stade hellénistique de 40.000 places (photo ci-dessus) et son tunnel d’accès où se déroulaient les Jeux à Némée a été mis à jour par des archéologues de l’Université de Berkeley à la fin des soixante-dix. Il est dans un excellent état de conservation.

 

Mais ce n’est pas tout, les archéologues ont également mis à jour, un gymnase et une palestre. Il s’agissait d’un lieu où les adolescents entre 12 et 16 ans pratiquaient le pankration, la gymnastique et d’autres exercices physiques. Ils y apprenaient également les bonnes manières et la discipline.

 

Ajoutons que le site conserve encore aujourd’hui, les restes du temple de Zeus. Il ne restait que deux colonnes encore debout au début du siècle avant que les pierres retrouvées sur place ne permettent de le reconstituer en partie (photo).

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT