Français FR English EN

OLYMPIAS GRECS – Autres Jeux antiques

Dans l’Antiquité grecque, des festivals d’athlétisme connus sous le nom d’« Olympias », se sont tenus dans divers endroits du monde grec en marge des Jeux olympiques, des Jeux pythiques, des Jeux néméens et des Jeux isthmiques. Certains d’entre eux ne sont connus que par des inscriptions sur des pièces de monnaie; mais d’autres, comme le festival olympique d’Antioche, ont obtenu une grande célébrité.

Ce festival d’Antioche s’appelait à l’origine Jeux Daphnée et il était consacré aux cultes d’Apollon et Artémis, mais il s’est appelé Festival d’Olympie, après que les habitants d’Antioche eurent acheté aux Eléens (les habitants de la région d’Olympie), en 44 après J.-C, le privilège de célébrer des Jeux Olympiques. La célébration de ce festival a été abolie par Justin I en 521 de notre ère, c’est à dire qu’il a survécu 125 ans aux véritables Jeux olympiques.

A chaque cité son festival

Citons encore le festival d’Aegae en Macédoine qui existait à l’époque d’Alexandre le Grand. Le Festival d’Alexandrie qui a permis à la ville égyptienne de fournir le plus gros contingent de participants à Olympie pendant la période byzantine. Athènes avait deux festivals du nom d’Olympie, dont l’un existait à l’époque de Pindare. L’autre festival olympique à Athènes a été institué par Hadrien en 131 avant J.-C.

Le célèbre Mont Olympe

Parmi les 26 festivals qui ont été répertorié citons encore celui de Dion en Macédoine. Ces jeux ont été institués par Archelaus I de Macédoine et ont duré neuf jours afin d’y célébrer les neuf Muses. Éphèse avait également son festival.

Par ailleurs, si Élis organisait les Jeux olympiques tous les quatre ans, elle en proposait également des plus petits festivals les autres années. Magnésie, Nicée ou Nicopolis en Épire avaient des Olympias.

Le Mont Olympe entre la Thessalie et la Macédoine ne pouvait manquer d’organiser les siens, tout comme Pergame ou Smyrne, aujourd’hui en Turquie.

Enfin dernière grande ville à accueillir des Olympias, Thessalonique en Macédoine, aujourd’hui devenue la deuxième grande ville de Grèce.

AUCUN COMMENTAIRE

Désolé, les commentaires ne sont pas autorisés sur cet article

Français FR English EN