简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

FONTANA Arianna (1990) Italie / Short track 🟡2 ⚪️4 🟠5

Même si elle n’a gouté l’or que deux fois, Arianna Fontana est la plus médaillée des championnes de piste courte. Elle a remporté dix médailles olympiques, dont celle en or sur 500 m aux Jeux d’hiver PyeongChang 2018 devenant l’égale des patineurs masculins Apolo Anton Ohno et Viktor Ahn.

Titre sur 500 m qu’elle va conservée à Pékin 2022.

 

Surnommée La «Freccia Bionda», la flèche blonde, Fontana a débuté aux Jeux d’hiver à seulement 15 ans pour remporter la médaille de bronze avec le relais italien.

 

Aux Jeux olympiques d’hiver de Vancouver 2010, elle a remporté une médaille de bronze au 500 mètres.

Aux Jeux olympiques d’hiver de Sotchi 2014, elle est passée de la médaille de bronze à la médaille d’argent au 500 m après une collision avec la patineuse britannique Elise Christie. Christie a été disqualifiée après avoir provoqué une chute en finale. Elle a remporté une médaille de bronze au 1500 m et au relais par équipe.

De plus en plus performante

Après les Jeux de Sotchi, son mari, l’Américain Antony Lobello est devenu son entraineur après avoir pris sa retraite de la compétition. L’année suivante, Fontana remporta son premier titre aux Championnats du monde de patinage de vitesse sur piste courte, remportant la médaille d’or au 1500m et remportant la médaille d’argent au classement général.

 

Dès lors, Fontana a été nommé porte-drapeau de l’Italie lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018. Elle y remporta sa première médaille d’or olympique au 500 m, mais aussi l’argent dans l’épreuve par équipe et le bronze dans l’épreuve du 1000 m, devenant ainsi la femme ayant remporté des médailles olympiques sur toutes les distances disputées.

 

C’est enfin au Jeux de Pékin 2022 à l’aube de sa carrière qu’elle réalise encore une très belle performance. Après s’être imposé sur le 500 m, elle mène l’équipe italienne à la deuxième place du relais avant de terminer sa moisson par une nouvelle médaille d’argent dans le 1500 m derrière la Coréenne Choi Minjeong.

 

Cette performance pouvait l’inciter à poursuivre sa carrière jusqu’aux Jeux de Milan-Cortina 2026 chez elle, pour devenir une véritable icône en Italie. Mais voilà qu’un conflit l’oppose à sa Fédération. Du coup, la championne hésite entre poursuivre l’aventure, mettre un terme à sa carrière ou changer de nationalité. Elle pourrait devenir américaine, la nationalité de son entraineur de mari.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights