简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

AHN Hyun-Soo ou AHN Viktor (1986) Corée du sud – Russie / Short track 🟡6 🟠2

Avec deux médailles d’or individuelles et une autre en relais avec ses compatriotes coréens, Hyun-soo Ahn restera l’un des héros des Jeux de Turin 2006. Il s’est imposé sur 1000 et 1500 m avant d’être devancé par notamment l’Américain Apolo Anton Ohno sur 500 m où il remporte le bronze. Dommage, il aurait pu devenir le premier patineur de vitesse à remporter quatre médailles d’or sur piste courte ce qu’il avait réussi aux Championnats du monde.

 

Mais si Ahn n’en a pas fini avec les Jeux olympiques, il en a fini avec la Corée du Sud dont les instances le privent des Jeux de Vancouver 2010 en raison de résultats moyens au championnat national. Il faut dire qu’il est en conflit avec sa fédération depuis les championnats du monde 2006.

 

C’est alors qu’il quitte la Corée pour aller s’entrainer en Russie et qu’il en adopte la nationalité après avoir changé son nom en Viktor Ahn. C’est ainsi qu’aux Jeux de Sotchi 2014, c’est sous le maillot russe qu’il concoure et qu’il remporte trois nouvelles médailles d’or et une de bronze en s’imposant sur 500, 1000 m et avec le relais russe.

 

Avec ces six médailles d’or, Ahn est devenu le premier patineur de piste courte à remporter les quatre médailles d’or olympiques, le 500 m, 1000 m, 1500 m et le relais 5000 m.

 

Après les Jeux de 2014, Ahn est devenu entraineur tout en caressant le rêve d’aller disputer les Jeux de PyeongChang 2018 dans son pays natal sous ses nouvelles couleurs. Hélas, comme beaucoup de sportifs russes, il a de nouveau manqué les Jeux olympiques pour la deuxième fois, à la suite du dopage d’état des sportifs russes constatés lors des Jeux de Sotchi.

AUCUN COMMENTAIRE

Désolé, les commentaires ne sont pas autorisés sur cet article

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights