Français FR English EN

CYCLISME / Les disciplines tout terrain

Présent aux Jeux sous trois formes : la route, la piste et le tout terrain, le cyclisme est un des plus vieux sports olympiques. La discipline s’appelait vélocipédie au début du 20ème siècle. Le tout terrain aux Jeux est représenté avec l’épreuve de VTT de cross country et le BMX qui est en compétition à Pékin 2008 pour la première fois.

BMX Racing

La bicyclette de genre moto-cross, d’ordinaire désignée sous le nom de BMX, est devenue une épreuve olympique lors des Jeux d’été Pékin 2008. Le BMX se pratique sur un terrain artificiel et accidenté avec des creux, des bosses et des obstacles à franchir. Six compétiteurs s’élancent sur la piste en même temps et c’est le premier à franchir la ligne qui s’impose au bout de plusieurs tours d’un circuit qui doit faire au minimum 300 m. Les concurrents disputent plusieurs manches qualificatives avant les phases éliminatoires jusqu’à la finale.

BMX Freestyle

En BMX freestyle est une nouvelle épreuve présente aux Jeux de Tokyo 2020. La compétition est un tournoi en deux tours, avec un tour de classement et une finale. À chaque tour, les cyclistes effectuent tous deux passages de 60 secondes chacun. Cinq juges attribuent des notes entre 0,00 et 99,99 en fonction de la difficulté et de l’exécution du parcours du rider. Les athlètes se voient attribués un score, calculé sur la moyenne des deux runs.

 

VTT

Le VTT comme vélo tout terrain est une discipline écologique qui a gagné un très large public ces dernières années puisqu’elle offre la possibilité de faire du vélo… sur tous les terrains. Le VTT était d’ailleurs à l’origine de la relance des ventes de cycles dans le monde. Cette discipline comprend trois épreuves : la descente pratiquée sur un dénivelé de 400 à 800 m pour une distance de 4 à 8 Km, le trial, un parcours technique dans les bois et le cross country qui est un parcours en sous-bois. C’est cette dernière discipline qu’on pratique aux Jeux. Elle a fait son apparition à Atlanta 1996 pour rapidement devenir une épreuve populaire. Le Français Julien Absalon, champion olympique à Athènes 2004 et Pékin 2008 reste le fleuron de la discipline.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN