ABSALON Julien (1980) France / Cyclisme 🟡2

Vainqueur de la Coupe du monde l’annĂ©e avant les Jeux d’Athènes 2004, Absalon s’était dĂ©jĂ  distinguĂ© en Grèce oĂą il avait gagnĂ© la course prĂ©olympique sur le parcours du Mont Parnès. Sur le parcours des Jeux, il Ă©tait encore prĂ©sent au bon moment et succĂ©dait au palmarès Ă  son compatriote Miguel Martinez. Un rĂ©sultat logique quand on sait que le Français s’est imposĂ© dans toutes les catĂ©gories d’âge. Champion du monde junior en 1998, trois ans après avoir dĂ©couvert le VTT, il a enlevĂ© Ă  deux reprises le titre espoirs des moins de 23 ans en 2001 et 2002.

Aux Jeux de Sydney, malgré son jeune âge, Absalon était déjà remplaçant. Il deviendra définitivement la plus grande figure de la discipline en devenant trois semaines après les Jeux d’Athènes, champion du monde sur son terrain, en France. Ce n’est que le début d’un palmarès qui ne va cesser de s’étoffer. De nouveau champion du monde en 2005, 2006 et 2007, Julien Absalon n’a plus d’adversaire à sa mesure pendant cette période où il enchaine les titres européens et nationaux. Après avoir gagné sa 4ème Coupe du monde en 2008, il se présente aux Jeux de Pékin en favori et n’a aucune difficulté à conserver son titre devant son compatriote Jean-Christophe Péraud.

Les années suivantes seront plus compliquées, sans doute moins motivé. Il est en échec aux Jeux de Londres 2012, victime d’une crevaison, il abandonne. Il faut attendre l’année 2013 pour le voir de nouveau sur la plus haute marche d’un podium international. C’est aux championnats d’Europe, juste avant de redevenir champion du monde en 2014. Il sera de nouveau au sommet de la hiérarchie dans les années qui suivent, même s’il rate les Jeux de Rio 2016 pour des raisons extra-sportives. Il décide finalement de mettre un terme à sa brillante carrière en 2018.

AUCUN COMMENTAIRE

Désolé, les commentaires ne sont pas autorisés sur cet article

Verified by MonsterInsights