Français FR English EN Italiano IT

La Seine pour surprendre, magnifier, enchanter

Le conseil d’administration de Paris 2024 a donné son feu vert au projet d’organiser la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de 2024 sur la Seine. Le Comité d’organisation casse les codes pour une première à tout point de vue.

 

L’idée était ambitieuse et elle verra le jour. Jamais dans l’histoire des Jeux olympiques la cérémonie d’ouverture n’avait trouvé d’accueil  autre que dans un stade.

Le seul contre-exemple, c’était la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires 2018, qui s’était déroulée près de l’Obélisque (photo), mais l’événement n’avait pas la même portée.

 

Cette fois, c’est du lourd. On parle des Jeux olympiques et des quelques 3 milliards de téléspectateurs dans le monde qui assisteront à l’événement et du milliard présent devant sa télévision lors de la cérémonie d’ouverture. Rien ne doit être laissé au hasard. La sécurité doit être absolue.

 

L’objectif des organisateurs est de créer un événement populaire. Un stade ne peut accueillir que 80.000 privilégiés. La cérémonie sur le fleuve entend rassembler plusieurs centaines de milliers de spectateurs, on parle de 600.000.

 

Depuis des mois, le comité d’organisation des Jeux (COJO 2024) travaille avec le Ministère de l’intérieur pour envisager tous les cas de figure et savoir si le projet est réalisable. Aujourd’hui la réponse est oui. Elle ne faisait guère mystère. Le président de la République française, Emmanuel Macron l’avait dit dès le printemps « la cérémonie d’ouverture se déroulera sur la Seine ».

Une déambulation sur le fleuve

Si la plupart des spectateurs pourront assister à l’événement gratuitement, des tribunes payantes seront opérationnelles.

C’est ainsi que le traditionnel défilé des nations se fera sur le fleuve. 170 bateaux seront mis à la disposition des athlètes pour leur permettre de saluer ce public. Une vingtaine d’écrans géants permettront au public de suivre l’intégralité du spectacle.

 

La déambulation débutera au Pont d’Austerlitz et s’achèvera six kilomètres plus loin au Pont de Iéna, face à la Tour Eiffel. Au passage des grands monuments de Paris comme la cathédrale Notre-Dame, le musée du Louvre et la place de la Concorde seront du spectacle.

 

Les organisateurs de Paris 2024 ont indiqué que 50 réunions ont eu lieu avec des experts en sécurité depuis le début de l’année pour définir le concept. Il semblerait qu’il n’y ait pas d’obstacle à sa réalisation.

Il reste encore plus de 950 jours pour affiner le projet et surtout imaginer la scénographie. La direction artistique de la Cérémonie doit être définie ultérieurement.

 

Mais désormais tout est plus simple, le déroulé de la cérémonie est écrit à l’avance. Quant à la partie artistique, la France a déjà démontré lors de précédentes cérémonies, notamment à Albertville 1992 qu’elle avait les talents pour cela. Il n’y a plus qu’à surprendre, magnifier et enchanter.

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights