Français FR English EN Italiano IT

L’Allemagne se positionne pour les Jeux

Depuis la candidature réussie de Munich 1972, l’Allemagne a échoué dans ses cinq tentatives différentes pour les Jeux d’été et d’hiver. En 1992, c’est la ville de Berchtesgaden qui est candidate aux Jeux d’hiver, ils reviendront à Albertville. En 2000 Berlin s’oppose à Sydney, les Australiens l’emportent. Leipzig avait les faveurs du pays pour 2012, le projet n’ira jamais à son terme et c’est Londres qui est déclarée vainqueur.

Munich voulait être la première ville à organiser les Jeux d’été et d’hiver en 2018. Les Coréens de PyeongChang  gagneront la compétition. Enfin en 2024, l’Allemagne envisageait organiser les Jeux à Hambourg. Elle abandonnera son projet bien avant la fin de la phase de candidature au profit de Paris.

 

Aujourd’hui, après avoir de nouveau manifesté des velléités à organiser les Jeux d’été de 2032 dans le bassin industriel de la Ruhr, le nouveau président de la Fédération allemande des sports olympiques (DOSB), Thomas Weikert (photo) se montre ambitieux. Il vient d’identifier les Jeux olympiques d’hiver de 2034 et les Jeux d’été de 2036 comme les premières cibles potentielles pour le pays. Il vient de souligner son désir de soumissionner.

Une grande ambition

Depuis l’échec de 2020 pour les Jeux de 2032, l’Allemagne s’était faite discrète. Il faut dire que son précédent président, Alfons Hörmann avait fortement critiqué le CIO pour le choix sans partage de Brisbane pour 2032. Selon lui, les autres cités concurrentes n’avaient pas pu développer leurs arguments. Brisbane 2032 a été élue dans le cadre de la nouvelle procédure mise en oeuvre par le CIO en 2019.

 

Mais désormais, le nouveau président du DOSB, Thomas Weikert affiche ses couleurs. Il faut dire que l’Allemagne vient d’organiser avec succès les Championnats d’Europe multisports à Munich, ainsi que l’EuroBasket cet été à Berlin. Ces manifestations donnent du crédit aux organisateurs allemands.

 

Les Jeux olympiques d’été de 2036 marqueraient les 100 ans des « Jeux olympiques nazis » de 1936 (photos) qui ont eu lieu à Berlin et ont été ouverts par Adolf Hitler. Il va de soi, qu’une candidature allemande pour 2036 se concentrerait sur la promotion d’un événement multiculturel dans le but de mettre en valeur le changement positif que le pays a subi. Il y a plusieurs mois, des responsables du DOSB envisageaient une candidature commune avec Tel-Aviv en Israël, une façon de définitivement enterrer le passé.

Sans doute, l’idée mérite-elle de nouveau d’être mise en lumière.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights