Tokyo 2020 ou les Jeux de l’ère numérique

Les Jeux de Tokyo 2020, faute de spectateurs dans les stades ont battu des records devant les écrans. C’est ainsi que les téléspectateurs d’une part mais également les internautes ont permis de pulvériser des records devant leurs écrans d’ordinateurs, de smartphones ou sur leurs tablettes.

 

Le CIO dans son rapport marketing fait état d’une augmentation de 74% du nombre de téléspectateurs numériques par rapport aux précédents Jeux de Rio 2016. L’audience mondiale atteindrait selon l’organisation un peu plus de 3 milliards de personnes.

 

C’est ainsi que 28 milliards de vidéos auraient été vues par 196 millions d’utilisateurs uniques. 23 milliards d’heures auraient été consommées à travers la télévision et les médias numériques. Les visionnages de vidéos sur les plateformes numériques auraient connu une augmentation de 139 % par rapport à Rio 2016.

Le succès d’OBS ne se dément pas

Olympic Broadcasting Services (OBS) aurait produit 10.200 heures de contenu, ce qui représente une augmentation de 44 % par rapport aux précédents Jeux d’été.

 

« Grâce à OBS et à nos diffuseurs détenteurs de droits, les fans ont pu profiter du contenu de Tokyo 2020 sur plus d’écrans que jamais via la télévision, les plateformes numériques, les applications et les réseaux sociaux », a déclaré Jiri Kejval, président de la commission du marketing du CIO

 

C’est dans le pays hôte, le Japon que les Jeux ont suscité le plus d’intérêt sur les médias numériques. 9 Japonais sur 10 ont assisté à la couverture des Jeux.

 

Le rapport intégral (en anglais) – CIO

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights