FrenchEnglishSpanish

THORPE Ian (1982) Australie / Natation (5 – 3 – 1)

Considéré au début des années 2000 comme le plus important espoir de la natation mondiale, l’Australien Ian Thorpe a frappé fort d’entrée dans le bassin olympique de Sydney 2000. Vainqueur du 400 m nage libre et des relais 4×100 et 4×200 m nage libre avec ses coéquipiers australiens notamment Michael Klim, celui qu’on surnomme « la torpille » semble parti pour une razzia de médailles. Mais dans le 200 m nage libre, il trouve son maître, le Hollandais Pieter Van Den Hoogenband. Ce dernier sera la grande révélation des Jeux. Accusé par certains de prendre des hormones de croissance en raison de la grande taille de ses pieds, puisqu’il chausse du 54, le jeune australien dit vouloir subir tous les tests possibles pour prouver sa bonne foi. On dit même qu’il vit un calvaire et s’impose de prendre tous ses repas chez lui pour ne pas être victime de personnes mal intentionnées. D’autres voient en lui un remarquable technicien capable de battements de jambes tellement rapides qu’ils suffisent à lâcher ses adversaires.

Après avoir remporté dans l’intervalle, 11 titres mondiaux, Thorpe arrive à Athènes 2004, avec la volonté de faire aussi bien qu’à Sydney. Pourtant il n’aurait jamais dû conserver son titre du 400 m nage libre. Après un faux départ lors des sélections australiennes, il est éliminé. Mais le vainqueur de la course lui cède sa place et lui permet de conserver son titre olympique. Rassuré Ian Thorpe s’adjuge ensuite le 200 m et lui permet de remporter sa cinquième médaille d’or en deux Jeux olympiques auquel le géant australien ajoute une médaille de bronze sur le 100 m nage libre. Mais après les Jeux la belle mécanique a commencé à se dérégler et Thorpe a eu de nombreux problèmes de santé. Finalement il met un terme à sa carrière deux ans plus tard, une retraite à seulement 24 ans.

Pourtant au début de l’année 2011, des rumeurs ont couru sur le retour de Thorpe à la natation. Il confirme dans une conférence de presse son retour à la compétition après quatre ans d’absence, dans le but de participer aux Jeux olympiques de Londres 2012. Hélas, il ne parviendra pas à se qualifier.

Dans son autobiographie publiée cette année là, « This Is Me », Thorpe a déclaré qu’il avait envisagé le suicide et qu’il avait bu « d’énormes quantités » d’alcool pour lutter contre la dépression. Après avoir fait son coming-out, il semble que le grand champion soit apaisé et qu’il vit confortablement de ses revenus issus de la publicité ou de la mode.

close
Envie de recevoir nos articles par email ?

Inscrivez-vous à notre newsletter !