Français FR English EN Italiano IT

Bon sang ne saurait mentir !

L’américain, Leo Goodwin (1883 – 1957) était tout à la fois un nageur, un plongeur et un joueur de water-polo américain qui a participé aux Jeux olympiques de Saint-Louis 1904 et Londres 1908. Il y a remporté des médailles dans les trois disciplines.

 

A Saint-Louis, Budd Goodwin a remporté une médaille d’or dans le relais 4 x 50 m nage libre en compagnie de Charles Daniels, Louis Handley et Jose Ruddy. Il s’est également imposé dans le tournoi de water-polo et pris une médaille de bronze dans le plongeon en longueur, une épreuve qui ne s’est déroulée qu’à l’occasion des Jeux dans le Missouri.

 

En 1906, alors qu’il se prépare à participer aux Jeux intercalés d’Athènes 1906, Goodwin est sur le point de perdre un de ses bras en raison d’une intoxication sanguine. Un médecin qui était un nageur de son club mais qui est aussi un chirurgien célèbre décide d’entreprendre l’opération de la dernière chance.

 

Il dissèque tout son avant-bras tout en le nettoyant du poison. Puis ils « remontent » les veines, les muscles et les ligaments un à un. Et le miracle s’est produit, Goodwin s’est rapidement rétabli. Toutefois, inapte, il n’a pas pu disputer les Jeux intercalés.

 

Deux ans plus tard, il était à Londres où il a seulement obtenu une médaille de bronze dans le 4 x 200 m nage libre. Puis Goodwin s’est retiré des compétitions actives en 1922, mais a continué à nager jusqu’à ses 70 ans.

Au passage, il a reçu la médaille d’or du Congrès, la plus haute distinction en temps de paix aux États-Unis, pour avoir sauvé des personnes de la noyade à Newport News, en Virginie.

 

En 1971, à titre posthume, il a été intronisé au Temple de la renommée de la natation internationale en tant que « nageur d’honneur ».

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT