Chinese (Simplified) ZH-CN French FR English EN Japanese JA

Samaranch Jr se verrait bien succéder à Bach

Le fils d’un des plus emblématiques président du CIO, Juan Antonio Samaranch, n’exclut pas l’idée de succéder à Thomas Bach lorsque ce dernier terminera son deuxième mandat en 2025.

 

L’idée n’est pas nouvelle, c’est le président du Comité olympique espagnol, le premier qui y  avait fait référence en décembre dernier. Alejandro Blanco considérait « qu’il était le plus apte » à remplir la fonction.

 

Il faut dire que Juan Antonio Samaranch y Salisachs, plus communément appelé Juan Antonio Samaranch Jr, a une idée assez précise de la fonction. Son père l’a occupé pendant 21 ans. Il est celui qui a permis à l’organisation de devenir la puissante institution qui est la sienne aujourd’hui. Samaranch Jr a été lui-même vice-président du CIO de 2012 à 2020. Il a dû abandonner la fonction après deux mandats consécutifs de quatre ans.

D’abord regagner sa place au gouvernement

Depuis, Samaranch Jr a fait son trou au sein de l’organisation. Outre ses huit années de vice-présidence, il a surtout dirigé la commission de coordination des Jeux de Pékin 2022. On devine que l’ancien ingénieur et entrepreneur a dû montrer suffisamment de doigté face aux autorités chinoises.

Il est également président du conseil d’administration d’Olympic Channel dont le siège est à Madrid.

 

Pourtant à l’époque où il a intégré le CIO en 2001, à la place qu’occupait son père, son élection avait été qualifiée de népotique. Sur les 120 membres que comptaient le CIO à l’époque, seuls 71 avaient voté en sa faveur.

 

Dans quatre ans, l’espagnol aura 65 ans lors du Congrès olympique d’Athènes 2025. Mais pour avoir une chance de gagner la présidence,  Juan Antonio Samaranch Jr doit regagner sa place au sein de la Commission exécutive, le gouvernement du CIO.

C’est aujourd’hui son ambition. Dans une interview accordée à la chaine de radio Cadena COPE, il n’en fait pas mystère : »J’espère bien », a t-il déclaré lorsque la question lui a été posée. « Quoi qu’il en soit, je vais essayer ».

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.