简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

Qui veut le roi, le veut la loi

Jusqu’aux Jeux de Londres 1908, la distance du marathon faisait 42 km, c’est à dire la distance entre la petite ville de Marathon à l’ouest de la capitale et Athènes.

 

Lors des Jeux de Londres 1908, il est décidé que la distance de 25 miles, pour des raisons de protocole, ferait arbitrairement 26 miles afin de satisfaire la royauté anglaise.

Le marathon a donc débuté devant le château de Windsor pour s’achever devant la loge du souverain (illustration ci-dessus) dans le stade de White City Stadium où se déroulaient les principales disciplines.

Les officiels britanniques ce sont «sont sentis obligés de restaurer l’importance de la monarchie».

 

On rappelle pour la petite histoire que c’est l’Italien Dorando Pietri (photo) qui l’a emporté, mais il a été déclassé au profit de son deuxième, l’Américain Johnny Hayes pour avoir été aidé par les officiels car il était à bout de force.

 

L’idée de faire s’achever la course sur route dans un stade, devant des milliers de spectateurs, a beaucoup séduit les observateurs et c’est ainsi qu’à partir des Jeux olympiques de Paris 1924, la longueur standard des marathons est devenue officiellement 26 miles soit 42,195 km.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights