Français FR English EN Italiano IT

MORRIS Michael dit Lord KILLANIN (1914 – 1999) Irlande

Président du C.I.O de 1972 à 1980

C’est le sixième président du Comité International Olympique (CIO). Ancien journaliste, producteur et directeur de sociétés, Michael Morris dit Lord Killanin n’a jamais vraiment pratiqué le sport, sinon quelques combats de boxe. Il préside le comité national olympique irlandais jusqu’à son accession à la présidence du mouvement olympique, peu après les Jeux de Munich 1972.

 

Personnage débonnaire, Lord Killanin marque sa présidence par son esprit d’ouverture. Il s’est attaché à lutter contre le dopage, tout en se montrant tolérant vis-à-vis du professionnalisme que son prédécesseur Avery Brundage combattait farouchement.

 

Dans son discours d’ouverture, le président du CIO Michael Morris (Lord Killanin) regrette l’absence de nombreux pays. Seules 80 nations participeront aux Jeux. Crédit photo : Novesti

Néanmoins pendant ses huit années de présidence, le mouvement olympique subira de nombreux soubresauts. C’est d’abord les Jeux de Montréal 1976 qui furent largement déficitaires. C’est lui en revanche qui désigne Innsbruck pour l’organisation des Jeux d’hiver de 1976 en remplacement de Denver qui était choisie à l’origine pour organiser les Jeux et qui se désiste au dernier moment. Sans ce choix raisonné, Innsbruck possédait tous les sites intacts depuis 1964, les Jeux d’hiver auraient disparus comme son prédécesseur le souhaitait.

 

Viendront enfin, les Jeux de Moscou 1980 boycottés par de nombreux pays occidentaux certes, mais qui ont contribué aux changements intervenus dans ce pays dix ans plus tard.

 

C’est dans ce contexte particulièrement difficile et avec des finances singulièrement exsangues, qu’il cède la présidence du CIO à Juan Antonio Samaranch. Il sera toutefois élu à l’unanimité président honoraire à vie.

Français FR English EN Italiano IT