Français FR English EN Italiano IT

MEDVED Aleksandr (1937) URSS – Biélorussie / Lutte 🟡3

En russe, medved signifie ours. Avec son 1,90 m et ses 100 kg, le grand lutteur qu’il va devenir portait bien son nom.

 

Dix fois champion du monde et meilleur lutteur mondial de 1964 à 1972, le palmarès de Medved est ahurissant. Il est assurément le plus grand lutteur en lutte libre de l’histoire, titre d’ailleurs qui lui a été donné à la fin du 20e siècle.

 

Champion olympique des poids mi-lourds au Japon à Tokyo 1964, il remporte le titre olympique chez les lourds à Mexico 1968 et celui des super-lourds à Munich 1972.

Souvent inférieur en poids à ses adversaires, il parvient néanmoins à les déséquilibrer grâce à une rapidité d’exécution phénoménale. Il est l’équivalent d’Alexander Kareline en lutte gréco-romaine.

 

Après sa retraite des compétitions en 1972, Medved s’installe en Biélorussie et sera porte-drapeau pour l’Union soviétique en 1972. Il le sera également pour la Biélorussie quelques années plus tard après l’éclatement de l’Union soviétique.

Toujours au cœur de la lutte internationale

Depuis Medved a été nommé vice-président du Comité olympique biélorusse et de la Fédération de lutte biélorusse.

 

A Moscou 1980, c’est lui qui a récité le serment des juges lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques (photo).

 

Pour le reste, Medved a également été entraîneur national et donné des conférences à l’Université d’État biélorusse d’informatique et de radio électronique.

En 2003, il fut l’un des 10 premiers intronisés au Hall of Fame de la FILA.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT