Français FR English EN Italiano IT

KARELINE Alexander (1969) URSS – Russie / Lutte 🟡3 ⚪️1

« Mens sana en corpore sano » pourrait être sa devise. Kareline a un physique impressionnant et une tête bien pleine. Parallèlement à sa carrière de lutteur de haut niveau, le sibérien étudie la littérature anglaise et la rhétorique.

C’est à 21 ans qu’il remporte à Séoul 1988 sa première médaille d’or dans la catégorie des super-lourds. Titre qu’il conserve à Barcelone, quatre ans plus tard.

À Atlanta 1996, Kareline entre dans la légende en égalant le record de son compatriote Aleksandr Medved. Il s’impose pour la troisième fois dans la catégorie des 130 kg.

 

Son physique impressionnant, une masse de muscle opposé à des concurrents adipeux fait une nouvelle fois la différence. Il dispose par ailleurs d’une technique que seuls utilisent les lutteurs des petites catégories de poids en renversant le haut du corps des adversaires pour finir de les coucher au sol.

 

Ces victoires lui valent de nombreuses sollicitations pour venir combattre dans le catch professionnel Américain. Hollywood lui a proposé plusieurs rôles en tant que méchant de cinéma, il les a tous refusé. Il en a été de même pour une offre de l’équipe de football américain Dallas Cowboys qui souhaitait engager Kareline en raison de son physique exceptionnel. Il a encore dit non.

 

L’homme d’affaires russe qu’il est devenu n’a aucun souci d’argent. En 1999, il est élu député de Sibérie à la Douma et devient conseiller du président Poutine.

 

Pourtant, Kareline va connaître l’échec à Sydney 2000. Favori du tournoi olympique, il se fait surprendre en finale par l’Américain Rulon Gardner. Pourtant le président du CIO de l’époque, Juan Antonio Samaranch était dans la salle pour lui remettre une quatrième médaille d’or.

Il subit là son premier échec depuis 12 ans, mais reste à ce jour, la plus grande figure de sa discipline. Il est immédiatement rentré au Temple de la renommée de la lutte internationale.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT