L’OBS promet des images de cinéma

La France est le berceau du cinéma et c’est la raison pour laquelle le directeur général d’Olympic Broadcasting Services (OBS), Yiannis Exarchos, s’est engagé à donner aux Jeux Olympiques de Paris 2024 un « look cinématographique ».

 

L’Olympic Broadcasting Service (OBS) sera une nouvelle fois chargé de diffuser les images et les sons des Jeux olympiques et paralympiques aux téléspectateurs du monde entier. Mais contrairement aux éditions précédentes, désormais OBS est configuré pour utiliser des objectifs cinématographiques avec des profondeurs de champ plus faibles qui visent à amener les téléspectateurs au cœur de l’action et à transmettre les émotions des athlètes.

 

Dans une interview au journal l’Équipe, Yannis Exarchos (photo) entend profiter de l’occasion des Jeux à Paris pour rendre hommage aux français Auguste et Louis Lumière, créateur de la caméra et l’appareil de projection appelé cinématographe, qui a donné naissance au grand écran. La première projection publique de leur film s’est déroulée à Paris en 1895.

 

Exarchos a révélé que l’OBS avait des plans de production « plus ou moins finalisés » pour Paris 2024 tout en faisant l’éloge des organisateurs français. « Le Comité d’Organisation a su conserver tous les éléments clés qui font la particularité de ces Jeux, de la Cérémonie d’Ouverture sur la Seine aux animations au cœur de la ville ou encore la participation du public avec le marathon pour tous ou le parc de champions », a déclaré Exarchos. « Tout cela me fait dire que Paris va être un tournant dans l’organisation des Jeux » a t-il ajouté.

Des images TV jamais vues

« Nous avons développé de nouveaux systèmes qui seront utilisés pour la couverture (de la cérémonie). Nous avons construit trois bateaux qui nous permettront de filmer la cérémonie depuis le fleuve avec des images de haute qualité ».

 

En marge de la couverture de la Cérémonie d’ouverture inédite, l’OBS proposera plus d’images et d’expériences inédites concernant les athlètes. Non seulement les téléspectateurs verront les compétiteurs sous toutes les coutures pendant la compétition, mais aussi pendant leur préparation et cela est une grande nouveauté.

« Nous serons plus proches des athlètes. Je pense surtout à capter et transmettre les émotions des sportifs ».

 

Après la pandémie qui lors des Jeux de Tokyo 2020 ne permettait pas d’approcher les sportifs, OBS pense qu’il est nécessaire de revenir à davantage de contact et d’interaction au niveau physique.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights