Français FR English EN Italiano IT

Les revenus du CIO toujours plus haut !

Le Comité international olympique (CIO) a annoncé que ses revenus pour le cycle olympique 2017-21 étaient de 7,6 milliards de dollars. Le report d’un an des Jeux olympiques de Tokyo 2020, en raison du COVID-19, a contribué à augmenter les revenus de l’organisation au cours de la dernière année civile.

 

La vente des droits de diffusion représente les deux tiers des revenus du CIO. Ils s’élèvent à 3,1 milliards de dollars. (Amérique – 1,6 milliard / Asie – 842,5 millions/ Europe 606 millions / Océanie – 77,6 millions et Afrique – 17,4 millions).

 

Le programme de parrainage du CIO, The Olympic Partner (TOP) a représenté 30 % (835,6 millions de dollars). Les autres droits et autres revenus comptent pour 5 % et 4 %.

 

Le CIO  a distribué un total de 2 milliards de dollars aux différents Comités olympiques, tandis que 906,3 millions de dollars ont été dépensés pour les coûts liés aux Jeux olympiques. En 2021, 540 millions de dollars a été versés aux fédérations internationales.

Le Comité olympique américain bien servi

Sur les 2 milliards versés aux comités nationaux olympiques, le site britannique InsideTheGames.org révèle que le Comité national américain (USOPC) s’est taillé une fois de plus la part du lion. Il aurait ainsi touché 800 millions de dollars, c’est à dire le double de ce qu’il avait touché dans la période 2013 – 2016.

L’ampleur des paiements du CIO au CNO des États-Unis reflète le pouvoir de négociation des États-Unis à l’époque de la constitution du programme TOP, The Olympic Partner dans les années 1980. Ce programme comprend encore aujourd’hui de nombreuses sociétés américaines (Coca-Cola, Procter&Gamble, Intel, Airbnb, Visa).

 

Pendant la période, les autres comités nationaux olympiques n’ont bénéficié que de 6% d’augmentation environ.

close

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jeudi toutes les infos olympiques de la semaine

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT