简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

La Princesse Nora, devient doyenne du CIO

Pour la première fois en 130 ans d’histoire du CIO, une femme devient la doyenne des membres de l’organisation. Le mandat du Canadien Dick Pound a pris fin le 31 décembre, il était le doyen de l’organisation. Désormais, la princesse Norberta de Liechtenstein, plus connue sous le nom de princesse Nora devient à 72 ans, la première « doyenne » du CIO.

 

Celle qui règne sur un petit territoire de 62000 mètres carrés en Europe centrale coincée entre la Suisse et l’Autriche prend la relève en tant que membre votant le plus ancien de l’organisation.

 

Bien que le Mouvement olympique ait embrassé la cause de l’égalité des sexes avec enthousiasme ces derniers temps, cela ne fait guère que 40 ans que les premières femmes ont été admises au sein de l’organisation sous la présidence de Juan-Antonio Samaranch.

 

Son nouveau statut devrait lui permettre de conserver un mandat pendant les huit prochaines années et ainsi prononcer le discours de clôture des Sessions du CIO. Il s’agira d’un changement notable pour une personnalité très discrète depuis sa nomination en 1984.

 

Richard Pound, son prédécesseur a déclaré que la Princesse Nora « apporterait à ce poste sa profonde compréhension des fondements éthiques du Mouvement olympique et son jugement sûr, le tout enveloppé d’une charmante personnalité ».

Discrète mais courtisée

La princesse Nora n’est pas complètement étrangère à l’attention des médias internationaux. Avant de rejoindre le CIO, elle a été brièvement prise dans le déluge de spéculations des médias britanniques concernant la future épouse du prince Charles. En 1978, le Daily Mirror prêtait au Prince Charles l’intention d’épouser Nora Liechtenstein.

 

A l’époque, la princesse, alors âgée de 28 ans, travaillait à Londres à l’Institut international pour l’environnement et le développement. Elle était diplômée en politique internationale et parlait français, allemand, néerlandais et anglais.

 

Au lieu de cela, une décennie plus tard, la princesse Nora a épousé un noble espagnol et bobeur olympique appelé Vicente Sartorius y Cabeza de Vaca. Le couple a eu une fille avant la mort du marquis en 2002.

 

Bien qu’étant un tout petit pays, le Liechtenstein s’est souvent montré à son avantage lors des Jeux d’hiver. Il y a remporté 10 médailles dont deux en or avec Hanni Wenzel. La dernière a été obtenue avec Tina Weirather, médaillée de bronze des Jeux d’hiver de PyeongChang 2018 en Super G-femmes.

 

close

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jeudi toutes les infos olympiques de la semaine

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights