Français FR English EN

Les HÉLLANODICES à Olympie

C’est le nom des juges chargés de surveiller la bonne application des règles aux Jeux olympiques de l’antiquité. Vêtus d’une robe pourpre, les héllanodices sont au nombre de douze et se répartissent la surveillance des épreuves sur l’hippodrome et sur le stade où se déroulent les courses à pied et les combats.

 

Reconstitution des Jeux Antiques sous la surveillance d’un héllanodice

Il y a ainsi trois collèges de quatre héllanodices qui s’assignent à l’arbitrage des courses de chars, des courses à pied et des sports de combats. Ces juges, tous originaire d’Elis étaient également les organisateurs des Jeux olympiques. C’était un peu le CIO et le COJO tout à la fois de l’époque.

 

Vivant sur le site, au milieu des athlètes pendant les mois qui précédaient les Jeux, ils avaient aussi vocation à sélectionner les athlètes au regard de leur qualité, leur performance, mais aussi leur moralité.

Personnage d’une très grande impartialité, les héllanodices étaient fortement respectés. Toutefois, pendant une période, certains héllanodices participaient aux épreuves eux-mêmes et certains de leurs confrères manquèrent d’objectivité à leur égard. Une fois l’affaire dénoncée, il ne leur fut plus permis de participer aux épreuves.

AUCUN COMMENTAIRE

Désolé, les commentaires ne sont pas autorisés sur cet article

Français FR English EN