Français FR English EN

ÉPREUVES OLYMPIQUES ANTIQUES

À l’origine des Jeux, il n’y avait à Olympie qu’une seule épreuve, le dromos, la course du stade longue de 192,24 m. Les spectateurs prenaient place sur les talus autour du stade. Il y avait environ 40.000 personnes et près de 300.000 suivait l’intégralité des épreuves pendant les cinq jours de festival qui étaient consacrés principalement au culte de Zeus.

 

C’est à partir de la 14ème olympiade que de nouvelles épreuves sont inscrites au programme olympique. Il y a tout d’abord le diaulos, deux fois la longueur du stade et le dolichos qui consiste à courir 7, 12 ou 24 fois la longueur du stade. A ces épreuves s’ajoute l’hoplitodromos, la course en armes. Puis viendra l’épreuve mythique du pentathlon qui rassemble le lancer du disque, le saut en longueur, le javelot, le stadion et la lutte.

 

pankration

Avec l’arrivée des sports de combat, vient l’avènement du pugilat et du pankration qui se dispute dans la boue.

 

 

 

 

Il faudra attendre la 25ème olympiade pour découvrir les courses de chars disputées sur l’hippodrome et principalement le téthrippon et le synoris disputées avec quatre ou deux chevaux pour tracter le chariot.

AUCUN COMMENTAIRE

Désolé, les commentaires ne sont pas autorisés sur cet article

Français FR English EN