简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

CONCOURS HÉRAULT et TROMPETTE / Institution

A partir de la 96e Olympiade (396 av. J.-C.), à côté des compétitions sportives, débutent le concours des hérauts et trompette. C’est un des éléments rituels exécuté par les kerykes (hérauts) et salpinktai (trompettistes). En effet, les trompettistes disposent d’un instrument appelé salpink, une sorte de tuba chez les romains.

 

Leur rôle est double, non seulement ils participent au concours culturel, mais ils sont également chargé de sonner pour faire taire la foule par une sonnerie. Viennent ensuite les hérauts qui font des annonces publiques. Ils clament les épreuves à venir, le nom des concurrents, etc.

 

Les gagnants ont été choisis en fonction de la clarté de l’énonciation et de l’audibilité de leur voix ou de leur coup de trompette.

 

Certains vainqueurs notables étaient: Timaios d’Elis (trompettiste) Diogenes d’Ephèse ou Valerius Eclectus de Sinope. Le plus célèbre d’entre eux reste Hérodoros de Mégara, vainqueur du concours de trompette dix fois consécutivement.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights