Français FR English EN Italiano IT

Avec l’aide de Dieu, disait-il… mais pas seulement !

La victoire de l’Ukrainien Yuriy Bilonoh (au centre de la photo) dans le concours de poids des Jeux d’Athènes 2004 restera dans les annales. Il s’impose sur le célèbre stade antique d’Olympie en réalisant le même jet que son adversaire l’Américain Adam Nelson (à gauche) à 21,16 m.

La victoire de l’Ukrainien est décidé au bénéfice d’un deuxième meilleur lancer à 21,15 m, qu’il a d’ailleurs réalisé deux fois. L’américain avait fait zéro sur ses cinq derniers essais. « Je pense que les dieux grecs m’ont aidée à gagner cette médaille aujourd’hui », disait l’Ukrainien tandis que l’Américain pestait contre ces dieux qui n’ont pas voulu l’honorer.

 

Le cadre exceptionnel du site d’Olympie pour le concours du poids

La malédiction le poursuit. Habitué des deuxièmes places dans les grandes compétitions, Nelson avait déjà fini deuxième aux Jeux Olympiques Sydney 2000.

 

Finalement, la constance de Nelson sera récompensé en 2012. Il récupérera la médaille d’or sur tapis vert. De nouvelles analyses sur les échantillons prélevés à Athènes montrent que Bilonoh était positif au stéroïdes. Les Dieux grecs n’étaient plus avec lui !

 

Même chose chez les femmes, c’est la cubaine Yumileidi Cumba qui a hérité de la médaille d’or sur tapis vert. La russe Irina Korzhanenko qui s’était imposée a été déchu de son titre pour dopage.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights