Français FR English EN 日本語 JA

CHRISTIE Lindford (1960) Grande-Bretagne / Athlétisme 🟡1 ⚪️2

C’est un authentique exploit qu’accomplit à Barcelone 1992 l’athlète anglais d’origine jamaïcaine. Lindford Christie s’impose dans l’épreuve-reine du 100 m en devançant tous les sprinters Américains qui avaient été rigoureusement sélectionnés lors des championnats nationaux.

Ainsi le champion olympique en titre, Carl Lewis qui termine 5e des sélections Américaines est écarté de participation au 100 m.

Un an plus tard, Christie confirme que son titre olympique n’est pas le fait du hasard puisqu’il devient champion du monde de la spécialité.

À Atlanta, le Britannique parvient encore en finale du 100 m. Toutefois il se fait éliminer avant même le départ de la course pour avoir provoqué deux faux départs.

 

La suite sera moins glorieuse. Contrôlé positif à la nandrolone en 1998, il est suspendu deux ans et doit renoncer à accompagner à Sydney les athlètes dont il était devenu l’entraîneur. Par ailleurs ses démêlés avec les médias feront date en Grande-Bretagne.

Il lui est également reproché ses tenues près du corps. Par provocation, il fera de la publicité pour une marque de sous-vêtements.

 

Au final on se rappellera quand même qu’il reste un des plus grands sprinters au monde. D’ailleurs, le West London Stadium a été renommé en son honneur le Linford Christie Stadium.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN 日本語 JA