Français FR English EN 日本語 JA

COMPLÉMENT ALIMENTAIRE / Maux du sport

Les compléments alimentaires ne doivent pas être confondus avec les produits dopants, même si hélas par le passé des substances interdites se sont trouvées dans des compléments alimentaires et ont été préjudiciables à la carrière de certains sportifs. En tout cas, les compléments alimentaires ne sont pas interdits dans le sport et ne se trouvent pas sur la liste des substances interdites de l’Agence mondiale antidopage (AMA). Toutefois l’AMA a plusieurs fois mis en garde les sportifs sur le fait que la prise de compléments alimentaires peut l’amener à développer une conduite à risque pouvant l’entrainer vers l’usage de produits dopants ou de méthodes dopantes.

 

C’est la raison pour laquelle aujourd’hui, les publicités, la promotion et l’étiquetage des compléments alimentaires ne doivent pas énoncer que les produits en question permettent de traiter ou guérir une quelconque maladie. Ils leur est interdit de spécifier qu’ils remplacent un régime alimentaire varié et que ce type d’alimentation ne comporte pas suffisamment de vitamines et sels minéraux.

 

 

 

Comme pour l’alimentation classique, le sportif a besoin d’être informé de la posologie nécessaire à ses besoins afin d’éviter le risque de surdosage. Les compléments alimentaires n’ont qu’un but nutritionnel ou physiologique : ils pallient les carences alimentaires d’un sportif. Ce sont généralement des plantes et de préparations de plantes qui y contribuent.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN 日本語 JA