Français FR English EN 日本語 JA

WATER-POLO / Sport olympique

C’est au milieu du 19ème siècle que le water-polo est inventé pour semble t-il distraire les nageurs à l’entraînement. Au départ, les participants sont juchés sur des tonneaux et poussent le ballon avec des pagaies. Cela ressemble au polo, mais sans le cheval, d’où sans doute le nom de water-polo. Avec le temps les règles évoluent vers un baseball d’eau, puis un football d’eau et enfin vers un hand-ball d’eau, qui est la formule retenue définitivement.

 

C’est au début du 20ème siècle que ce sport est codifié et qu’il fait son apparition aux Jeux de Paris 1900. Deux équipes de sept joueurs s’affrontent en quatre périodes de sept minutes. L’objectif est de marquer plus de buts que l’adversaire. En cas d’égalité à la fin du temps réglementaire, des prolongations départagent les équipes. Ainsi à Barcelone 1992, il faut six prolongations pour désigner le vainqueur du match.

Une grande nation parmi toutes

C’est la Hongrie, avec 6 titres remportés sur 8 finales jouées qui est la meilleure nation olympique entre 1936 et 1976. Sa plus mémorable victoire l’oppose en 1956 à l’URSS. Le match se termine par une bagarre générale dans le bassin, après qu’à Budapest, les chars soviétiques aient maté la rébellion du peuple hongrois (photo).

 

Après avoir disparue des podiums olympiques pendant de nombreuses années, les Hongrois sont revenus au firmament de la discipline en s’octroyant trois titres olympiques consécutifs entre 2000 et 2008. Notons qu’aux Jeux de Saint-Louis 1904, faute d’équipes suffisantes, les États-Unis engagent trois équipes et raflent toutes les médailles. Mais la piscine qui est utilisée sert également d’abreuvoir pour les bovins. Quelques mois, après les Jeux, trois des finalistes meurt de fièvre typhoïde.

 

Chez les femmes, dont la discipline est au programme depuis les Jeux de Sydney 2000, ce sont les Américaines qui dominent la hiérarchie mondiale. Sur les 5 finales olympiques, elles en ont remportées deux, ont été deux fois finalistes malheureuses et une fois vainqueur de la petite finale.

Français FR English EN 日本語 JA