简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

Une bien fâcheuse erreur mathématique

Il a volé plus loin que tous ses concurrents et pourtant, l’américain d’origine scandinave Anders Haugen a atterri… en dehors du podium. Il devra attendre 50 ans pour obtenir sa médaille de bronze.

 

Nous sommes à Chamonix 1924, lors des tous premiers Jeux olympiques d’hiver. Jacob Tullin Thams devient le premier champion olympique de saut à ski. Néanmoins pendant la compétition, l’américain Anders Haugen était le seul susceptible de briser la domination norvégienne ce jour-là. Alors, il s’est élancé du tremplin et il a plané jusqu’à retomber 50 m plus loin.

Il venait de faire mieux que tous ses adversaires, les Norvégiens Thams, Bonna et Haug qui avaient plafonné à 49 m.

 

Seulement, les trois juges en charge de noter la prestation artistique lui ont accordé de faibles notes et Haugen s’est retrouvé au pied du podium.

 

A l’époque, il n’y avait pas de points distincts pour la distance parcourue et la note de style. La note moyenne donnait le résultat final obtenu par le concurrent (photo du document officiel).

Sur le moment, Haugen s’est offusqué de ce résultat, mais l’affaire en est resté là. Thams obtenait l’or, Bonna l’argent et Haug, le bronze.

Une erreur découverte des années plus tard

De nombreuses années plus tard, Thoralf Stromstad qui avait terminé médaillé d’argent à deux reprises derrière Thorleif Haug lors des Jeux de Chamonix en fond et en combiné nordique, s’est mis à réanalyser l’ensemble des résultats. C’est là qu’il s’est rendu compte que dans l’épreuve de saut à ski (à laquelle il n’avait pas participé), Haug avait bénéficié de la largesse des juges.

 

Stromstad a pointé une erreur mathématique et constaté que le score de Haug avait été gonflé. Il avait obtenu 18000 points alors que l’addition de ses résultats donnaient 17813 points. De fait, l’Américain Haugen le dépassait et aurait dû être médaillé de bronze.

À la suite de « son enquête », le CIO a corrigé l’erreur. En 1974, la décision fut prise d’attribuer une médaille de bronze à Anders Haugen.

 

C’est ainsi que le vieil homme de 86 ans a été invité à un gala spécialement organisé à Oslo. Il reçut sa médaille attendue depuis un demi-siècle des mains de la fille de Thorleif Haug (photo). Ce dernier n’a pas vécu ce moment, il était mort d’une pneumonie, 10 ans après son triomphe olympique.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights