Français FR English EN Italiano IT

San Siro devrait être rasé après les Jeux

Le célèbre stade San Siro où évolue les équipes du Milan AC et de l’inter de Milan sera entièrement démoli peu de temps après les Jeux olympiques d’hiver de Milan-Cortina 2026. Après l’accueil de la cérémonie d’ouverture des Jeux, l’enceinte, célèbre dans l’Europe entière sera livrée aux pelleteuses, aux broyeurs et aux concasseurs.

 

Dès 2024 si tout se passe bien, un nouveau stade sera construit sur un site adjacent, il portera le nom de « Cathédrale » (maquette ci-dessus).

 

Selon les plans initiaux, des éléments de l’actuel San Siro devaient rester debout dont l’un des piliers extérieurs emblématiques (photo ci-contre), mais désormais les deux clubs propriétaires ont choisi de tout raser.

 

Le but de ce projet est de réduire la concentration de ciment dans la zone et de disposer de 11 hectares d’espaces verts autour du nouveau site.

 

Toutefois avant de procéder à cette construction, un débat public doit avoir lieu. C’est la condition sine qua non à l’édification du nouveau stade dès 2024. Les deux clubs espèrent y disputer leurs premiers matches au début de la saison 2027-2028.

 

C’est le cabinet d’architectes américains Populous qui a esquissé les plans du nouveau stade. Il a déjà travaillé sur les stades de Wembley, Sydney 2000 et Londres 2012. Il ferait du nouveau « San Siro »,  le « plus grand stade d’Europe » rapprochant les supporters de l’action. Une « galerie ensoleillée » est également prévue, dotée d’une façade en verre.

 

Le nouveau stade devrait avoir une capacité d’environ 60.000 places et coûter 1,2 milliard d’euros.

 


Bach aux Italiens « Allez Azzuri »

Le président du CIO, Thomas Bach reçoit le Collare d’Oro des mains du président du CONI, Giovanni Malago.

Le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach était en Italie cette semaine pour y recevoir le Collare d’oro, la plus haute distinction du Comité olympique italien (CONI). Il a profité de l’occasion pour faire un point sur l’organisation des prochains Jeux d’hiver de Milan-Cortina 2026 qui ont pris du retard.

 

Bach a admis que les organisateurs des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de Milan Cortina 2026 sont confrontés à de multiples « défis ». Pourtant, le président du CIO garde confiance dans l’organisation : « Nous sommes très confiants. Nous célébrerons d’excellents Jeux« , a déclaré Bach. « Allez Azzurri. »

 

L’organisation a de nombreux défis à relever comme des retards dans la construction de sites en raison des coûts, une vacance de la direction suite au départ du directeur général et un manque de sponsors au milieu de la crise financière.

 

La commission de coordination du CIO qui devait se rendre sur les sites de Milan et de Cortina ce mois-ci a décidé de reporter sa visite à décembre. Les élections législatives prévues dans le pays courant septembre en sont la principale raison.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT