Français FR English EN Italiano IT

RYSKAL Inna (1944) URSS – Azerbaïdjan / Volley-ball 🟡2 ⚪️2

Inna Riskal était l’une des joueuses les plus éminentes du volley-ball. Elle a joué un rôle de premier plan pour permettre à l’équipe nationale de l’Union soviétique de dominer le monde de la fin des années 1960 jusqu’au début des années 1970.

 

La fabuleuse joueuse remporte successivement les Jeux olympiques de Mexico 1968, le Championnat du monde 1970, les Jeux olympiques de Munich 1972 et la Coupe du monde féminine de 1973.

 

Elle a obtenu une médaille d’argent olympique en Tokyo 1964 et en Montréal 1976.

 

Devenue entraineure, elle a dû mettre fin à cette activité en raison d’une maladie qui l’a obligé à changer de région et se rapprocher de Moscou. Inna Ryskal est entrée au Temple de la renommée du volley-ball en 2000 après le titre symbolique de deuxième joueuse de tous les temps derrière la cubaine Regla Torres.

BOULDAKOVA Lioudmila (1938 – 2006) URSS – Lituanie / Volley-ball 🟡2 ⚪️1

Dans cette équipe figure également une autre légende, Lioudmila Bouldakova, la capitaine qui a donné son nom après sa mort au prix de la meilleure joueuse féminine de la saison dans la Superligue russe.

 

L’équipe de Mexico 1968

Dans cette équipe double championne olympique, il faut également citer Vera Galouchka-Douiounova (1945 – 2012), Tatiana Saritcheva (1949), Tatiana Poniaïeva-Tretiakova (1946), Nina Smoleïeva (1948), Galina Leontyeva (1941 – 2016), Roza Salikhova (1944), Valentina Kamenek-Vinogradova (1943 – 2002).

 

Une ossature de neuf joueuses internationales présentes pendant plus de dix ans au haut niveau pour les résultats que l’on connaît.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT