FrenchEnglishJapaneseSpanish

KOLEIHMAINEN Hannes (1889-1966) Finlande / Athlétisme (4 – 1 – 0)

C’est le premier athlète finlandais qui va permettre de produire une très grande lignée de coureur de fond, avant Paavo Nurmi dans les années vingt et Lasse Viren dans les soixante-dix. Hannes Koleihmainen remporte trois titres sur 5000, 10.000 m et cross-country aux Jeux de Stockholm 1912. Dans le 5000 m, son duel en tête avec le Français Jean Bouin est mémorable et le finlandais s’impose sur le fil. Ce coureur n’a qu’un seul regret lors de ce premier rendez-vous olympique à Stockholm, c’est voir le drapeau russe hissé à la place du drapeau finlandais sur le podium olympique. Son pays est alors sous domination russe. Déjà pareille mésaventure était arrivée à la Finlande lors des Jeux de Londres quatre ans plus tôt, pour une controverse restée célèbre.

Travailleur infatigable, il s’astreint à un régime végétarien et bénéficie du soutien financier de l’un de ses frères pour s’entraîner comme un professionnel car à cette époque seuls les amateurs peuvent disputer les compétitions internationales.

Pendant les années de guerre, marié à une riche compatriote, il s’exile aux États-Unis et se prépare à abandonner l’athlétisme amateur. Il court le marathon et accepte finalement la proposition de son pays de le représenter aux Jeux d’Anvers 1920 pour une nouvelle victoire olympique. Néanmoins au lendemain des Jeux, il deviendra un citoyen Américain.

Koleihmainen est choisi en 1952 par les organisateurs des Jeux d’Helsinki pour allumer la vasque du stade olympique en compagnie de son compatriote Nurmi. La Finlande est devenue un pays libre, indépendant de la Russie et ses couleurs bleues et blanches flottent dans le stade.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !