110 ans d’une injustice enfin réparée

Il aura fallut attendre l’année 2022, soit 110 ans après l’exploit de l’athlète américain Jim Thorpe, vainqueur du décathlon et du pentathlon (5 épreuves athlétiques aujourd’hui disparues) pour que le Comité international olympique (CIO) réintègre l’Américain comme vainqueur de ces épreuves lors des Jeux de Stockholm 1912.

 

La décision est importante puisqu’elle renverse une controverse qui pèse sur son héritage depuis plus d’un siècle. Thorpe est désormais le seul athlète à avoir remporté à la fois le décathlon et le pentathlon olympique à l’occasion des Jeux de Stockholm.

Avant d’en arriver là, il faut rappeler l’histoire

Un an après ses deux titres olympiques, le CIO avait décidé de lui retirer ses médailles. Il venait d’être démontré qu’il était un joueur de baseball professionnel entre 1909 et 1910 dans une période où les athlètes olympiques devaient d’être exclusivement amateur.

 

Il faut savoir qu’à l’époque, il était d’usage que les joueurs universitaires américains jouent professionnellement pendant les mois d’été pour gagner de l’argent. Pour cela, la plupart des joueurs ont utilisé des pseudonymes. Thorpe ne l’a pas fait et cela lui a coûté cher.

C’est ainsi qu’en 1913, la fédération américaine d’athlétisme (Amateur Athletic Union) lui a retiré son statut amateur avant que le CIO lui retire ses médailles. Une décision qui allait à l’encontre des statuts de l’organisation internationale car personne n’avait protesté contre le résultat dans les 30 jours suivant la compétition comme l’indique la charte olympique.

Un geste fort en faveur de la communauté amérindienne

Il faut savoir que la décision de priver Jim Thorpe de ses deux médailles l’a profondément affecté. Il en a nourri le ressentiment tout le reste de sa vie et n’a cessé de réclamer qu’on lui rende ses médailles. C’était vécu à l’époque comme une décision prise par le Comité américain à l’encontre de la communauté amérindienne dont il était issu.

 

La décision du CIO de restaurer les médailles de Thorpe est une victoire retentissante pour la communauté amérindienne. Depuis plus de cent ans, elle se battait pour que cette injustice soit réparée.

« C’est une situation exceptionnelle et unique », a déclaré le président du CIO, Thomas Bach lors d’une visite États-Unis.

 

Nedra Darling (photo), qui est membre de la nation Potawatomi de la bande des Prairies, a fondé l’organisation Bright Path (surnom de Thorpe) Strong. Elle s’est battue pour le retour des médailles de Thorpe dans sa famille. « Nous sommes tellement reconnaissants que cette injustice de près de 110 ans ait finalement été corrigée sur l’athlète le plus remarquable de l’histoire », a t-elle déclaré. « Jim Thorpe est un héros à travers le pays indien et c’est un héros américain ». Il a représenté ce pays avant même qu’il ne reconnaisse les Amérindiens comme citoyens et il l’a fait avec humilité et grâce ».

 

En 1983, 30 ans après la mort de Thorpe, le CIO avait en partie reconnu l’injustice. Il avait désigné Thorpe comme « co-champion » avec le suédois Hugo Wieslander au décathlon et le Norvégien Ferdinand Bie au pentathlon. Pourtant Thorpe avait battu Wieslander de 688 points en se classant parmi les quatre premiers dans les dix épreuves. Son record olympique de 8 413 points durera près de deux décennies.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights