Chinese (Simplified) ZH-CN French FR English EN Japanese JA

Comité olympique MEXIQUE (MEX) : 🟡13 ⚪️24 🟠32

Lorsque le CIO attribue les Jeux olympiques de 1968 à la ville de Mexico, nombreux sont les observateurs qui s’élèvent contre cette décision. L’altitude de la ville-capitale, où l’air semble irrespirable à plus de 2200 m, inquiète.

Pourtant, les performances des sportifs ne s’en ressentiront pas et de nombreux records du monde seront battus dans le stade olympique (photo) dont celui de Bob Beamon au saut en longueur qui améliore de 55 cm le précédent record.

 

En revanche, le contexte politique est lourd. C’est d’abord avant l’ouverture des Jeux des manifestations qui sont réprimées dans un bain de sang.

 

C’est ensuite pendant les Jeux, les manifestations des athlètes noirs américains vis à vis de la ségrégation raciale qui se déroule aux États-Unis.

 

Si le Mexique a participé pour la première fois aux Jeux olympiques en 1900, sa première véritable participation remonte aux Jeux d’été de Paris 1924 et à tous les Jeux olympiques d’été depuis.

C’est principalement en athlétisme, en boxe, en taekwondo et en équitation où Humberto Mariles est devenu le premier champion olympique Mexicain, que le pays s’est le plus souvent distingué. Mais c’est dans l’épreuve du plongeon qu’il compte quelques spécialistes d’envergure, à commencer par Joaquim Capilla Perez, meilleur spécialiste mondial dans les années cinquante que le Mexique affirme sa primauté.

Le Mexique a également participé à plusieurs Jeux olympiques d’hiver depuis 1928, même s’il n’a jamais remporté de médaille aux Jeux d’hiver.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.